Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 19:01

http://www.horreur.net/img/AMITYVILLE-3-D-aff.jpg

"Dans ce film, vous êtes la victime" ... d'une redoutable escroquerie !

 

Amityville 3D est le troisième opus de la saga Amityville. Après un second opus aussi drôle que réjouissant (« Ote ta chemise de nuit ! »), Dino de Laurentiis décide de remettre le couvert avec rien de moins que le bon Richard Flescher aux commandes (Conan le destructeur, Kalidor, Soleil Vert…). En résulte un somnifère que je vous recommande grandement en cas de problème de sommeil et si les calmants classiques sont déconseillés par le médecin.

L’histoire : des reporters à scandale s’intéressent à la maison d’Amityville. L’un des journalistes finit par s’installer dedans, mais constate des phénomènes étranges…

 

http://desastre.cine.pagesperso-orange.fr/images/0085159_5.jpg

"Horreur ! Un démon dans mon jacuzzi !"

 

Vous pouvez oublier la générosité sans bornes du second opus, qui nous en mettait décidément plein la gueule niveau apparition démoniaque. Ici, le démon est symbolisé par un bruit de mouche. Mais un bruit du genre tellement insistant qu’il vous persiste dans l’oreille même quand il n’y a plus de mouche. On pense d’abord que la maison, en mal de possession, a commencé à posséder les insectes qui y résident, ce qui explique la fréquente apparition d’une mouche en dessin animé qui se déplace sur l’écran en faisant face à la caméra (une mouche ne peut pas faire ça, donc on rigole). Mais pour ce qui est du démon en question, il faudra prendre son mal en patience. En effet, la nouveauté du film consiste en l’apparition d’un puit dans la cave qui mène on ne sait où… Et bien, en réfléchissant un peu, on comprend qu’il descend jusqu’en enfer et que des saloperies risquent d’en sortir. On s’attend à revoir des caméras en vision subjective sortir du trou. Mais non ! Le film veut faire dans l’ambiance et dans l’épouvante classique ! Ce qui nous oblige à suivre des tunnels de dialogues sans le moindre intérêt (franchement, on doit passer 20 minutes sur des photos prises dans la maison qui sont bizarres, tout ça pour qu’un expert nous dise qu’effectivement, ces photos sont bizarres car non truquées) et à devoir se contenter de scènes de non peur où la caméra filme un truc avec un bruit de mouche réglé trop fort. On ne verra le démon en tout et pour tout qu’une seule fois, pendant 10 secondes. C’est heureusement le même maquillage que le gros monstre what the fuck d’Amityville 2 (on essaye de garder une cohérence), mais il se met à cracher des flammes et à faire littéralement péter la baraque. Sans blague, ils la font carrément exploser dans ce film. Puis on voit au milieu des flammes que le puit est toujours là, et notre amie la mouche qui vole latéralement a droit au mot de la fin :BZZZZZ BZZ BZZZZ BZ BZ BZZZZZ BZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ ! (ce qui veut dire littéralement : « Enlève ta petite culotte ! »)

 

0/6 (même pas drôle !)

 

1983
de Richard Fleischer
avec Tony Roberts, Tess Harper

 

http://img.photobucket.com/albums/v354/james_hetfield/Amityville2.jpg

L'attaque de la mouche démoniaque qui vole comme un crabe...

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Navet (prétentieux)
commenter cet article

commentaires

titi70 23/09/2012 07:33

C'est vrai qu'il est bien mauvais, ce troisième épisode. Mais, il y a pire dans la saga. Notamment le huitième opus avec la maison de poupée et le zombie défraichis. Il faut tout de mème preciser
que cette saga de maison hanté à beaucoup de volets (bon, ok,je sors).

voracinephile 23/09/2012 11:45



Oui, ce Amityville dollhouse me tente bien niveau nanardise... A voir. Sinon, excellente vanne ! Chaque nouvel épisode se prend comme une tuile... De quoi être sceptique comme une fosse.



Ze Ring 22/09/2012 00:17

Pas si déroutant que ça james, c'est juste un pauvre bonhomme qu'a pas eu de chance et qui s'est retrouvé à faire des navets de commande sans trop savoir ce qui lui est arrivé. Avant de commencer à
faire des merdes avec Schwarzy (ou ce genre de choses), n'oublions pas qu'il a eu une brillante carrière!

voracinephile 22/09/2012 14:23



^^ Ne t'inquiète pas Ze Ring, j'ai les principaux films du bonhomme (Le voyage fantastique, Soleil vert, L'étrangleur de New York), donc je sais qu'il est capable de faire du bon boulot. Mais
clairement, certaines de ses commandes font pitié... Cet amityville 3, quelle purge ! Je préférais nettement Kalidor ou Conan le destructeur à ce stade, c'était nanar mais généreux.



alice in oliver 21/09/2012 12:39

et dire que c'est Fleischer qui a réalisé cette bouse !

voracinephile 21/09/2012 13:02



Clairement. Fleischer est vraiment un réal déroutant, qui enchaîne les bons films et les navets... Pas loin d'un Joel Schumacher !



Zogarok 21/09/2012 10:14

Pas vu... Ce passage des photos c'est une reprise du LAC DES MORTS VIVANTS ou quoi ? Les deux premiers Amityville sont curieux, chacun dans un ton différent (classicisme/débridé), au-delà je n'ai
rien vu, sinon le remake chiant et aseptisé.

voracinephile 21/09/2012 13:08



Les deux premiers amityville sont clairement les meilleurs, chacun essayant de faire quelque chose de différent. Mais ce troisième chapitre a simplement retenu le coup des mouches dans le
premier, et il nous le ressort à tout bout de champ... A moins qu'une nuée de points noirs en dessin animé te fasses hurler de terreur, je pense que tu vas bien dormir devant ce navet insipide. A
en regretter le remake qui essayait de poser une ambiance avec sa magnifique maison. Amityville dollhouse, j'ai prévu de le voir avec un pote, mais la réputation qui entoure ce film n'est guère
flatteuse...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche