Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 20:11

http://az-movies.a.z.pic.centerblog.net/o/c8a95b6f.jpg

 

Avec Autopsy, on sombre dans des abîmes nanars d'un film à la fois volontairement et involontairement drôle. Aussi stupide avec ses personnages qu'avec les motivations des bad guys de service, c'est un cru qui se déguste pour ce qu'il est : une daubasse traversée de fulgurances parfois impressionnantes.

L'histoire : une bande de jeunes, après avoir eu un accident de voiture, sont récupérés par une ambulance et amenés à un hôpital insalubre où ils disparaissent bientôt un par un...

 

 

Autopsy, c'est surtout l'occasion pour nous de revoir ce bon vieux Robert Patrick, qui depuis Terminator 2 ne cesse de tomber plus bas (d'abord The Marine, ensuite Autopsy... une carrière similaire à ce bon vieux Lance Henriksen), dans le rôle d'un médecin sadique qui aime boire du pipi (mais on va y revenir). Autopsy, c'est avant tout un film d'horreur très cheap, puisque le film commence juste après l'accident, qu'on ne verra pas. Ils n'avaient pas le budget. A partir de là, bienvenu chez les cons ! Les filles du groupe pleurent pour montrer qu'elles sont choquées, leur copain les pressent contre eux, pendant que le célibataire camé du groupe déclare qu'il "va aller pisser". C'est son hobby, pendant tout le film, il ne cessera de chercher les toilettes pour y aller se soulager ou se rouler un pétard. Au niveau des couples, rien de nous sera épargné question débordements sentimentaux, à grand coup de répliques guimauves ("T'inquiètes chérie, on va se soigner puis on oubliera tout ça, ça restera un mauvais souvenir." alors qu'ils ont fracassés un gars pendant leur accident), et on arrive à ce moment là à l'hôpital. Une infirmière castratrice très drôle, un docteur énigmatique aux questions étranges (mais pourquoi demande-t-il à nos ados si leurs organes seraient compatibles pour des greffes ?), bref, on éclate souvent de rire tellement c'est prévisible. Avec parfois de purs moments nawak, comme le docteur qui parle à une de nos ados avant de lui ordonner "Otez votre T shirt" façon Amityville II. Une fois ôté, il annonce qu'un va faire une ponction de moelle osseuse dans la colonne vertébrale (rires !), ce qu'il fait (rires !), sauf que le liquide qui sort est transparent et jaune (rires, car il a dû se gourer et ponctionner dans la vessie), et qu'il le goûte (mort de rire !). Ca me fait penser que j'ai oublié de dire que d'extérieur, l'hôpital n'a qu'un seul étage alors qu'il y en a trois dans le film, et que ces étages se ressemblent tous. Bref tout ce petit monde se tourne autour, s'entretue, jusqu'à un final qui nous coupe en pleine action (vraiment, on n'a aucune conclusion, il y a encore des méchants et des gentils en vie, mais non, le film est fini. Toutefois, on pourra noter une scène particulièrement graphique, à l'esthétique maniérée si aboutie qu'on se demande comment elle a atterri là, tant elle tranche avec le reste du film, très amateur. Autopsy, c'est donc mauvais, mais drôle, donc récupérable.

 

0.5/6 mais un 12/20 nanar

 

2008
de Adam Gierasch
avec Robert Patrick, Michael Bowen

 

tumblr_m5rv9yrxD61qchqkho1_1280.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Nanar (modeste)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche