Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 08:51

http://www.ize-stuff.com/picture/dvd/horror_pictures/kristanna_loken/bloodrayne.jpg

 

Uwe Boll est l’un des plus récurrents adaptateurs de jeux vidéo. De House of the dead à Alone in the dark en passant par Far Cry, il est passé par beaucoup de scenarios, surtout pour le pire. Chacune de ses tentatives s’est souvent soldée par de gentils nanars ou d’épouvantables navets, qui trouvent néanmoins leur case en dvd auprès des ignorants ou des nanardeurs. Bloodrayne, je l’ai acquis pendant une période de vaches maigres, une de celles où rien ne sort au ciné et où le livreur de la boutique de dvd semble prendre son temps, alors, on prend un truc pour patienter, et qu’on achète sciemment un film de Uwe Boll, en sachant à quoi s’attendre.

L’histoire : Bloodrayne est une Demphir, le résultat d’un viol entre un vampire et une humaine. D’abord prisonnière dans un cirque, elle finit par s’échapper pour accomplir sa vengeance, pendant que des chasseurs de Vampires et les hommes de main de Cagan, le méchant comte vampire, sont à sa recherche.

 

http://billsmovieemporium.files.wordpress.com/2011/07/br.jpg

Belles épées à bout émoussé en plastique

 

Un script plutôt foisonnant, même si à l’écran, le résultat est beaucoup plus cheap. En effet, Uwe veut divertir avec ce film, et ça se sent. Le cadrage est approprié, la caméra stable… On a même des travellings aériens à la Seigneur des anneaux pour suivre les mouvements des différents personnages au cœur du royaume. Mais derrière ce savoir-faire télévisuel mais agréable (Boll n’agite pas sa caméra comme un forcené), rien ou presque ne cache le côté alimentaire du projet. Les dialogues sont expédiés avec jem’enfoutisme, et aucun des acteurs ne fait l’effort de s’investir dans le projet (A part Kristanna Loken qui a l’air de croire à son rôle de Demphir, Madsen a l’air de se faire chier grave sur tous les plans, Michelle Rodriguez aboit comme d’habitude sans jamais mordre, et se révèle elle aussi d’une mollesse surprenante…). Bref le casting au complet a l’air de se faire suer, conscient qu’il joue dans une daube (pauvre Ben Kingsley, condamné à rester assis sur un fauteuil pendant les ¾ du film…), mais que c’est Boll qui paye. A vrais dire, les seuls aspects jouissifs que l’on peut trouver dans ce scénario de jeu de rôle, c’est la violence des scènes de combats (le sang pisse, et c’est peu de le dire : ça charcle de partout) et le sexe débridé de nos vampires en pleine décadence, assez aguicheur pour le spectateur masculin (mais ça, Boll l’a bien compris, avec tous les plans nichons de son House of the dead). Bref, c’est pas vraiment la joie, surtout que l’intrigue se révèle ultra prévisible (oh, notre demphir rejoint la troupe des chasseurs de vampires). Finalement, Bloodrayne est une version cheap (donc un peu plus tolérable) de ce genre d’adaptation de jeu vidéo type Resident Evil, avec un script de merde et des acteurs peu impliqués à part l’héroïne principale du film. Finalement, on pourrait en conclure que les navets de Boll valent ceux de Paul W. S. Anderson, remplaçant le pognon qu’ils n’ont pas par une violence carrément débridée et les scènes de sexe qu’il faut pour vous épicer un spectacle affranchi de toute convention grand public. Vive le divertissement dans le cinéma indépendant !

 

1.5/6

 

2005
de Uwe Boll
avec Kristanna Loken, Ben Kingsley

 

http://cache.kotaku.com/assets/images/9/2006/10/medium_bigolchowerhead.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Navet (prétentieux)
commenter cet article

commentaires

Punisher-28 09/03/2012 17:33

A noter dans le 2 la présence de Jodelle Ferland qui aprés Silent Hill semble se plaire dans les adaptations de jeux (de qualité inégale malheuresement). Par contre c'est drôle que tu parle de
Seigneur des Anneaux du pauvre car ça me fait du coup penser à King Rising, autre "chef-d'oeuvre" de M.Boll (bon d'accord je l'ai jamais vu mais je pense pas me tromper en disant que ça vole pas
haut).

voracinephile 09/03/2012 21:19



^^ Oui, Jodelle Ferland a sévi dans quelques productions de Boll, dont Seed, un film ultra glauque qui annonce déjà l'envie de Boll de faire des films sérieux et viscéraux. Je chercherai donc ce
Bloodrayne 2. Quant à King Rising, la comparaison avec le Seigneur des anneaux est d'autant plus flagrante, même si le pitch fait vraiment plus penser au nanardeux Jack the giant killer. Sans
parler de Jason Statham qui semble être tombé de son Audi de Transporteur 2 dans une charette à bras. Je l'ai vu, et je t'affirmes que si il ne nuit pas à la santé, tu perds quand même une heure
trente de vie.



Avel-Yuffie 09/03/2012 11:51

Je ne connais pas le jeu vidéo en question, mais j'ai trouvé ce film très ennuyeux et souvent ridicule (on ne croit pas une seconde au jeu des acteurs -ni au décor ou encore aux
vêtements/accessoires en plastique).

voracinephile 09/03/2012 13:23



^^ Oui, Boll essaye de nous faire un Seigneur des Anneaux à base de vampires avec des bouts de ficelles, des acteurs à peine consernés (Michael Madsen a l'air de se faire chier sévère pendant
tout le film, y compris les combats), et on cumule des clichés monstrueux qui viennent lourdir davantage la narration (la voyante et ses cartes... grand moment de déjà vu...). Clairement pas un
bon film, mais pasz un des plus mauvais de Boll, qui soigne quand même la facture technique de son bébé...



Punisher-28 08/03/2012 23:55

Le plus étonant c'est que c'est une adaptation d'une serie de jeux assez anecdotite, donc on peut se demander à quel public est destiner ce film. En tout cas c'est une saga qui semble tenir à coeur
à Uwe qui réalise chaque épisodes (un 4 est même prévu). Enfin ça reste moins naze que House of the dead ou Alone in the dark et le principe d'époques différentes à chaque épisodes est sympa (le
Far-West dans le 2, la Seconde Guerre Mondiale dans le 3), dommage que la jolie Kristanna ne soit plus présente à partir du 2.

voracinephile 09/03/2012 13:16



En effet, je ne connais personne qui m'ait jamais parlé de BloodRayne en jeux vidéos, le film semble beaucoup plus connu. Pour Uwe Boll, ça reste une saga sympathique, car je pense qu'il
considère ça comme une sorte de "Resident Evil" matîné de Underworld pour les vampires. Du matériau permettant beaucoup de changer de registre et qui reste par conséquent fun au niveau des
ingrédients, même si les produits finaux sont loin d'être bons. Toutefois, heureux de voir quelqu'un qui note les maigres qualités de ce film, qui est loin d'être le plus mauvais d'Uwe Boll
(hélas, sans aucun charme nanar). Je n'ai pas vu l'épisode 2, mais si il vaut le 1, il y a moyen de le chercher pour vérifier. Dommage en effet que Kristanna se soit barré, elle avait de
grosses... capacités d'actrice !



2flicsamiami 08/03/2012 12:42

Ridicule et chiant. En plus, on a l'impression que Boll recycle certains plans pendant le film !

voracinephile 08/03/2012 20:36



C'est clair que ce film craint, malgré une facture technique de TV film de luxe. Cependant, je ne crois pas que Boll recycle les plans dans le film, mais les travelings en hélico se ressemblent
tous, c'est clair.



alice in oliver 07/03/2012 16:31

pas vu le 3 non plus et je m'en dispenserai

voracinephile 07/03/2012 18:38



Tu peux, je crois. Ca comble une heure trente facile, mais c'est vraiment en cas de panne de la liste de bons films...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche