Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 21:02

http://static.skynetblogs.be/media/138639/dyn008_original_421_600_pjpeg_2639175_dd5806b2dc5a8135b351a1b4c612b980.jpg

 

Je ne vous ai pas encore parlé du panard cinématographique que constituent les deux premiers Carnosaur. Véritables références à eux seul du nanar en puissance (des dinosaures obtenus à partir d’œufs de poule), le premier se révélait être un monstre de connerie alors que le second se révélait être le meilleur Remake du Aliens de Cameron avec des vélociraptors à la place des Alien (il a été détrôné depuis par La Création, meilleur remake de Aliens avec des Zombies à la place des monstres). Mais Carnosaur 3 doit être incontestablement le meilleur de la saga. Un véritable bulldozer lancé à toute allure qui défonce les murs de la bienséance jusqu’à atteindre le cœur de la nature humaine : la bêtise abyssale. En route pour l’aventure !

L’histoire : Un convoi de militaires est attaqué par des terroristes voulant récupérer un chargement de Plutonium. Alors que les gardes sont rapidement exécuté, le chargement qu’ils transportent est emmené dans un petit port des environs. Ce qu’ils découvrent dedans n’est rien de moins que la pire menace jamais affrontée par l’homme (la bombe atomique, c’était des allumettes usagées comparée à ça).

 

http://img.over-blog.com/500x367/0/59/67/96/batto6/06/vlcsnap-2011-05-04-18h46m25s139.png

En pleine crise d'incontinence, l'armée se serre les coudes...

 

Carnosaur 3 donne tout de suite le ton en filmant un convoit militaire sur une musique martiale… jusqu’à ce qu’un des troufions ait envie de pisser et se mette debout pour pisser en cours de route sur la jeep où il roule, devant ses potes hilares. Direct. Merci Borat de m’avoir conseillé de voir ça, dès les 5 premières, je savais que je ne serai pas déçu. Et quand on juge de la qualité de ce doublage français… Les terroristes qui s’en prennent au convoi ont un accent complètement américain, et leur leader, un sosie de JCVD, distribue les bastos à grand cru de réplique philosophiques comme « Crève » ou « Purée, j’ai encore descendu quelqu’un ! Continue à conduire pendant que je vais planquer le corps… » Vraiment, on l’aime dès qu’on le voit, ce terroriste. Ce qui est dommage, c’est que le film ne l’exploite pas assez, ne lui donnant pas la moindre chance de réduire à néant l’Amérique, puisqu’il est l’un des premiers à canner. Car le camion qu’il croyait plein de plutonium, ben en fait, il contenant des dinosaures congelés. Mais les dinosaures ne se congèlent pas, ils sont simplement en train de dormir. Très vite, ils se réveillent et se mettent à hanter les couloirs de l’entrepot où les terroristes les ont conduit. Mais les flics, rapides, arrivent sur place. Et le shérif, on ne la fait pas à lui. Presque aussi vivace que dans le mémorable Attack of the Killer Weed, notre policier explique les morceaux de corps étalés partout par terre par le fait qu’il a vu certains terroristes DU MOYEN-ORIENT faire ça. De vrais bouchers, ces bougnoules ! Et notre commissaire de surenchérir par un : « Sortez de là, où je vous renvois à Téhéran dans des paquets cadeaux ! » Effet garanti ! Et là, ils se font tuer. Vu que l’info remonte, ce sont les militaires qui sont maintenant sur le coup. On se régale devant la scène la plus clichée qu’on ait vu : « John, j’ai besoin de vous. L’Amérique a besoin de vous. » « Je suis volontaire. » « Des terroristes ont pris un chargement de niveau 4 et l’ont détourné vers un port côtier. » « Qu’y avait-il dedans ? » « …Secret défense ! Vous devez aller les neutraliser. » « … je ferai de mon mieux. ». Et là, ça continue. Il y a au final pas moins de 5 militaires envoyés sur les lieux. Et quand ils inspectent une zone, ils pointent tout ce qu’ils voient avec leur M-16. Mais sérieusement, ils tripotent les cadavres avec le canon de leur flingue, ils sont incapable de regarder quelque chose si ce n’est pas par le viseur de leur arme, c’est juste insupportable. Les dinos restent invisibles. Jusqu’à ce qu’un figurant jaillisse en se cognant à tous les murs dans un costume trop grand pour lui sans trou pour voir ou respirer, alors qu’une lampe flash s’énerve. A partir de là, c’est la farandole. Les militaires rentrent et sortent du complexe, mais les dinosaures y restent, avant de se téléporter sur un bateau. Ce que j’aime bien, c’est que les militaires n’arrêtent pas de monter des plans pour arrêter les dinos, mais ils ne vont jamais au bout. Ils ne finissent pas une seule de leur stratégie, préférant en inventer d’autres pour tenter d’impressionner les dinosaures (qui ont une intelligence humaine, c’est pour ça qu’ils sont aussi cons). Dans le casting, on se prend d’affection pour le macho mister blague. Sincèrement, ce type est tellement insupportable avec son humour pas drôle qu’on se met à l’aimer (« Moi les femmes, j’aime pas trop travailler avec elles… » « Pourquoi ? » « Parce ce qu’elles ont pas de couilles. Ha ha ha ha… » « Ouais, Ha ha ha ha… »). Manque de pot, il se fait bouffer par une tête de T-rex approximative qui n’a même pas été peinte en entier (si vous regardez bien, vous verrez qu’il n’y a pas d’yeux peint, c’est simplement un truc en plastique marron). Bref, c’est peu dire si Carnosaur 3 enterre Jurassik Park, qui nous cassait les pieds avec des marmots braillards alors qu’ici, on est entre hommes qui ont des bonnes couilles, et même avec des femmes qui ont leurs ovaires en bandoulière. Un divertissement aux dialogues survoltés qui valent largement le détour.

 

0/6 mais un 16/20 nanar amplement atteint.

 

1996
de Jonathan Winfrey
avec Scott Valentine, Janet Gunn

 

kinopoisk.ru-Carnosaur-3_3A-Primal-Species-1650678.jpg

Grr je suis un dinosaure, si si !

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Nanar (modeste)
commenter cet article

commentaires

alice in oliver 17/02/2013 07:53

enfin de là à se mordre les doigts... Heureusement que tu n'es pas passé à côté de santa sangre, je n'ose imaginer ce que tu mordrais...

voracinephile 17/02/2013 09:31



Je mordrais mes dents, probablement...



alice in oliver 16/02/2013 11:57

je n'ai que le 3 en dvd mais j'ai eu l'occasion de voir les 2 premiers, sans compter Raptor, un produit dérivé de cette saga

voracinephile 16/02/2013 21:42



^^ Je suis plusieurs fois passé à côté du 3, je m'en mords les doigts aujourd'hui... Mais j'ai le coffret collector pour les 2 premiers, ça compense !



alice in oliver 15/02/2013 09:21

du lourd dans son genre ! Un épisode à la hauteur (en terme de nanardise) des 2 précédents

voracinephile 16/02/2013 11:49



Un nanar comme on les aime en effet ! Une grâce pachidermique dans les trucages de dinosaures assez effarante... Une saga nanarde qui place la barre haut à chaque fois et qui réussit haut la main
! Il faut maintenant que je l'achète en dvd !



borat8 20/12/2012 16:45

Moi non plus la dernière était justement dans Studio pour Adèle Blanc Sec. Après ça ne l'empêche de se la péter devant la télé avec sa cité du cinéma. Vive l'usine de prods europacorp à deux
francs.

borat8 17/12/2012 18:27

Plus sympa aussi le Uwe Boll et il s'exprime face aux journalistes. Besson à part choisir Studio, TF1 et Drucker c'est surtout un lèche-cul passer moi l'expression.

voracinephile 20/12/2012 08:57



J'avoue n'avoir jamais cherché d'interview récentes de Besson. Il faudra que je cherche un peu, ça pourrait être amusant de le voir en interview parler du problème des banlieues avec Banlieue 13
ultimatum...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche