Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 07:40

800x.jpeg

 

Nouveau film de Marina de Van. Après un excellent mais boudé Ne te retourne pas, elle honore aujourd’hui une commande dans le registre fantastique, nommée Dark Touch. Petite variation sur le thème de Carrie intégrant digressions oniriques et psychologie infantile, c’est un cru extrêmement élégant, bien soigné pour l’occasion. Mais hélas, Carrie est déjà passée par là…

L’histoire : après la mort inexplicable de ses parents et de son frère (mis en pièces par les meubles de leur maison), une jeune fille est mise en famille d’accueil. Alors qu’elle refuse de s’intégrer, il apparaît qu’elle semble de plus en plus impliquée dans la mort de son entourage.

 

nevefire.jpg

 

Dark touch est impeccable, c’est une évidence. Sa photographie soignée, ses effets spéciaux lisses et son sens de l’esthétique en font un des plus élégants projets présentés cette année à Gérardmer. C’est aussi la fraîcheur de son approche du genre qui lui permet de gagner la sympathie du spectateur, en témoignant de l’honnêteté de ses intentions. En effet, gros spoiler nécessaire, puisque le principal sujet du film est la psychologie infantile, et surtout la relation parents/enfants, que le changement de contexte familial fait évoluer, pour en arriver à une splendide conclusion. Ainsi, pendant la première partie du film, la petite fille que nous suivons se trouve être dans une famille étouffante, où la présence des parents est toujours percue avec une connotation inquiétante (le glauque est franchi à plusieurs reprises, notamment au cours des scènes de fin de soirée). L’origine des manifestations surnaturelles demeure elle-même mystérieuse, avant d’être très vite révélée à l’arrivée dans la famille d’accueil, histoire de bien signaler que l’intérêt se trouve ailleurs. En cela, l’enfant monstrueux est bien abordé, puisque ses sentiments évoluent sans cesse, et que son asociabilité met régulièrement ceux qui l’entourent en danger. Une approche honnête qui aurait dû être pris comme le remake de Carrie. Car c’est bien dans ce registre que nous évoluons, hélas sans grandes surprises. Au-delà du beau récit psychologique (plus sensitif que descriptif), peu d’ampleur et pas de surprises dans le fond. Seule la forme ose quelques petites audaces (les morts dues aux meubles, l’acte final), donnant un peu de matière supplémentaire à cet honnête projet, sans qu’il s’inscrive comme une date de 2013…

 

4/6


2012
de Marina De Van
avec Missy Keating, Marcella Plunkett

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Roggy 19/04/2014 23:40

j'ai aussi bien aimé ce film qui traite d'un sujet sensible sous l'angle fantastique avec des scènes anxiogènes à la clé. Une bonne découverte.

voracinephile 20/04/2014 14:27



Content de lire un peu de positif sur son cas ^^. Les spectateurs l'ayant vu se font rare. Un film d'horreur avec des enfants qui jouent bien, ça fait déjà plaisir.



borat8 14/04/2014 18:58

Pour l'instant rien de publié ami James. Mais quelques pages sont visibles sur le net. C'est le cas ici: http://cinema.jeuxactu.com/news-cinema-prometheus-2-la-suite-editee-en-comic-book-20828.htm

voracinephile 16/04/2014 22:38



Effectivement. Une petite BD sobre qui aura l'avantage de donner un aperçu de l'histoire avant l'heure...



borat8 14/04/2014 00:19

Certes mais un regard neuf n'aurait franchement pas fait de mal et cela s'est confirmé. Oui le 2 se ferait pour 2016 mais d'ici là Ridley nous aura peut être quitté (il n'est plus tout jeune
rappelons-le) et la BD servant de suite sera bien sortie avant chez Dark Horse. Perso je l'attends vraiment avec le couteau entre les dents.

voracinephile 14/04/2014 16:13



Ah, merci pour cette info Borat. Je penserai à regarder chez mon libraire quand j'y passerai.



borat8 11/04/2014 12:44

Il faut dire que Carl Rinsch est un bel esthète comme pouvait le conférer son court pour Philips avec un robot fuyant une horde de policiers suite à un crime dont il est accusé et initialement
c'est lui qui devait faire Prometheus. Un regard jeune n'aurait peut être pas fait de mal mais la Fox a préféré rappeler son beau-père. Bah oui c'est le gendre de Ridley!

voracinephile 13/04/2014 09:39



Dans la mesure où Prometheus jouait un max sur l'aura de la saga Alien, je comprends le choix logistique de reprendre le créateur initial en lui donnant une enveloppe conséquente. Et
visuellement, Prometheus est impressionnant. Je ne sais pas si cela aurait beaucoup changé le projet. Enfin, nous verrons ce qui se passe avec le 2 (j'ai entendu des rumeurs comme quoi il
pourrait repartir).



borat8 10/04/2014 21:16

Bah ils ne savaient pas quoi faire (Keanu Reeves le disait lui-même à Mad Movies) alors ils ont essayé de mettre un peu tout ce qui pouvait plaire aux gens.

voracinephile 11/04/2014 08:33



Ce qui donne un film assez stéréotypé et sans âme, mais joli à voir ^^



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche