Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 20:28

vlcsnap-477199.png

 

Nouvelle chronique hallucinogène de la machine à laver, qui nous inonde cette fois ci les neurones avec rien de moins que la plus troublante vidéo de Chris Cunningham. Ce cher Chris est un vidéaste qui a commencé sa carrière en tournant des clips expérimentaux pour le groupe de music Aphex Twin (notamment avec Rubber Johnny, créature très La colline a des yeux vivant dans une cave). Il a persisté dans son style, filmant beaucoup de plan dont il retouche en post production les visages des acteurs. Come to Daddy en est un premier exemple assez barré. Mais c’est avec Windowlicker que notre bonhomme monte enfin sur la machine à laver. D’un mauvais goût monstrueux, Windowlicker se pose officiellement comme un successeur des films de Divine, une consécration de trash déballé sans fard, et que les effets spéciaux numériques invisibles rendent immédiatement ahurissant. Impossible de dire si on aime ou on déteste, mais ces images marquent encore une fois durablement.

 

 


 

 

 

 

Après la performance ahurissante de Francky tu veux mon zizi Vincent, on applaudit bien fort Rebecca Black. Sorte de Selena Gomez ayant suivi la vague Justin Bieber (elle émerge en 2011 avec le clip de Friday). Ca tombe bien, parce que c’est Friday, notre évènement musical du jour. Véritable lobotomie d’ondes nocives, Friday est l’une des pires chansons pour ados jamais faites, à en faire passer Bieber pour un McCartney. Même Priscilla tape dans un registre au dessus. Bref, devant un tel phénomène, on se tait et on attend qu’elle ait fini. Malgré le torrent de mauvaises critiques récoltées par la chanson (en même temps, qu’est-ce qu’on peut attendre d’un clip pour lequel la chanson a été écrite ?), Selena persiste avec des chansons un peu moins pourries et des clips toujours aussi saturés de couleurs pour faire jeunz (on rigole encore de son clip Sing it, où le réalisateur se prend pour Spielberg pendant plusieurs séquences). Un régal.

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans La machine à laver
commenter cet article

commentaires

Zogarok 12/02/2013 10:54

Mince je n'avais pas pris connaissance de cette chronique... Je comprend mieux maintenant ! La dernière est immonde ("J'adore sucer des esquimaux" : ça c'est du grand art) et pour Windowlicker, tu
as tout à fait raison, c'est du Divine urbanisé. La plus marquante d'Aphex Twin, pour moi.

voracinephile 12/02/2013 13:16



^^ Ah, tu es enfin entré dans la machine à laver ! Content que tu y ais goûté ! Windowlicker est en effet le plus marquants des clips de Twin, Chris en revanche, certaines de ses vidéos
surpassent en technique celle ci. Je continue à en chercher. Mais niveau provoc, c'est du trash renaissance, le truc distingué qui t'envoie un molard dans la face pendant que tu restes béat
devant...



borat8 03/02/2013 17:40

Et encore même pas sûr qu'ils osent les vendre. Ce serait plutôt au niveau vide-ordure! Ce genre de pochette sont en général pourrite avec du rose fluo et des serpentins de partout. Berk!

borat8 03/02/2013 12:50

En même temps il fallait vraiment aller le chercher! Même moi je n'en connaissais pas l'existence et pourtant les troufions de téléréalité, quand ils sortent un single (je précise parce qu'il
n'arrive jamais à avoir un album, vu que ce n'est pas sérieux une seconde), on les entend. Allez un petit esquimau?!

voracinephile 03/02/2013 16:28



Disons que tu commences ta soirée avec Brüno, puis tu t'achèves avec ce clip... D'ailleurs, les bacs de CD à 2 euros dans les magasins d'occasion sont bourrés de ce genre de star d'un mois. Il
faudra que je retourne fourrer mon nez dedans, parce qu'on tombe parfois sur des pochettes qui à elles seules déclenchent l'hilarité.



borat8 02/02/2013 21:30

"J'adore sucer des esquimaux! C'est trop exquis quand il fait chaud! Je love tous les ice-cream!! Etre gourmand c'est pas un crime!" Du lourd, du très très lourd. C'est tellement fait dans
l'artisanat que le bonhomme y va à fond. Etant donné qu'il est gay, on le voit en mini-short, sa manière de faire est grossière (le cliché même du gay qui joue à mort avec sa féminité) et
franchement quel ridicule! Je connais le gars mais je ne savais pas qu'il avait essayé la chanson. On comprend pourquoi on n'en a pas entendu parlé!

voracinephile 03/02/2013 11:28



N'est ce pas ? Un véritable traumatisme quand je l'ai découvert, par un prof d'ailleurs en cours de ciné, où nous devions montrer la pire vidéo qu'on n'avait jamais vu... Il a gagné de peu sur
"Tu veux mon zizi" ^^. Une vision de l'enfer assez réaliste dans ce flogaga land, véritable monstruosité pour les yeux et les oreilles. Encore un qui n'a pas volé ses pouces vers le bas...



borat8 02/02/2013 19:27

Bah tu sais il y a eu tellement de guignols de téléréalité qui ont chanté qu'à force. Je me souviens notamment de ce passage magnifique des lofteurs de 2001 avec Lofteur up and down. Un grand
moment de solitude. Je me souviens également de Loana, grand moment de ridicule. Est-ce Gregory Basco ou alors Cindy Sander?

voracinephile 02/02/2013 20:58



Bon, tu m'as eu à l'usure ! Voilà le lien, mais surtout ne l'ébruite pas !  http://www.youtube.com/watch?v=dvWweqWC-38



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche