Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 06:45

http://www.stephen-king.fr/wp-content/uploads/2009/07/affiche-dolores-claiborne.jpg

 

King a tout d’abord commencé ses grandes productions dans le fantastique et l’horreur populaire (l’imaginaire pervers du clown tueur d’enfants, les extra terrestres manipulant les humains…), mais il s’est aussi essayé au thriller intimiste, puis au drame social avec une force d’écriture qui n’a jamais faibli. Ainsi, Dolores Claibornes, drame au combien émouvant, a été adapté par Taylor Hackford, avec un nouveau casting gagnant : Jennifer Jason Leigh, Kathy Bates et Christopher Plummer. La modestie du ton de l’histoire et les portraits de femmes qui y sont fait touchent des cordes sensibles, et indubitablement, elle fait partie des meilleures adaptations de drame, comme Stand by me.

L’histoire : Dolores Claiborne est fortement suspectée d’être responsable de la mort de Vera Donovan, une riche vieille femme. L’enquête est menée par l’agent Mackey, désireux de pouvoir enfin enfermer celle qu’il soupçonne de meurtre sur la personne de son mari. Tombant sur un article de presse relatant les faits, la fille de Dolores revient sur l’île de son enfance pour retrouver sa mère.

 

http://www.davidjn.com/film/dolores_claiborne.jpg


On sent immédiatement la patte de Stephen King dans le récit, dans la mesure où il part du quotidien banal d’une famille en apparence sans aucun problèmes, avant de pervertir peu à peu cette façade bien tranquille et de révéler les individus tels qu’ils sont. La narration du film est ici un peu complexe, car utilisant beaucoup le flash back pour relater le passé magnifiquement éclairé par des couleurs chaleureuses, et l’affaire présente, grise et venteuse. Une double intrigue qu’on découvrira dans son ensemble au fur et à mesure que le film progresse, et qui nous permettra sans conteste de nous attacher profondément aux caractères qui nous sont dépeints. C’est bien sûr Kathy Bathes qui porte le film sur son dos en interprétant Dolores, une femme robuste qui a les pieds sur terre et qui se satisfait de choses simples. Rayonnante en façade dans le passé, elle possède cependant une vraie force de caractère qui la rendra immédiatement attachante une fois les présentations passées (les insultes qu’elle balance de temps à autres sont un régal). Son personnage de mère abattue par une fille mutique de plus en plus rebelle avec elle et d’un mari odieux qui empirera sans cesse au fil de l’histoire (la scène de basculement de son caractère est un véritable coup dans l’estomac). Kathy joue dans de multiples registres sentimentaux et son numéro est tout simplement parfait de bout en bout. Mais, loin d’être un one woman show, les acteurs qui gravitent autour d’elle se révèlent incroyablement sympathiques, car compréhensibles et eux aussi vraiment performants dans leur jeu. Le seul personnage qui restera tout le temps antipathique (et manichéen) est le père, admirable dans son jeu de pourri fini, et représentant d’une certaine dominance masculine dans la société (le drame avec la banque est un exemple particulièrement marquant). Quant au personnage de sa fille, joué par une Jennifer décidément à l’aise avec les rôles difficiles, qui puise dans un registre dramatique fort car partant à la redécouverte de ses traumatismes enfantins. Des scènes fortes et impressionnantes, qui conservent toujours ce ton du  drame individuel qui ne va jamais trop loin, mais qui sait assurément faire du cinéma avec peu de choses. Un drame en tout point exemplaire, à la conclusion touchante et qui laissera une excellente impression auprès de tout type de public. On donne des césars pour moins que ça.

 

5/6

 

de Taylor Hackford
avec Kathy Bates, Jennifer Jason Leigh

 

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/65/19/38/18846770.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

2flicsamiami 02/08/2011 09:29


David Morse joue le pilote, Dean Stockwell je ne sais plus trop quel rôle il joue.


voracinephile 03/08/2011 11:25



Le pilote doit être certes celui qui en fait le moins, mais ce n'est hélas pas le personnage le plus marquant (ceux qui m'ont marqué sont la petite aveugle et le trader fou, qui cabotinent comme
des barges !)



2flicsamiami 30/07/2011 18:29


Dean Stockwell et David Morse sont quand même très bon.


voracinephile 01/08/2011 20:36



Dans les Langoliers ? Quels rôles jouent ils ? Parce que je n'ai vraiment pas un bon souvenir lors de ma redécouverte du film !



2flicsamiami 28/07/2011 17:44


On ne dit pas de mal des Langoliers :) C'est un TVfilm que j'aime parce que je l'ai découvert étant tout petit et j'adorais le look des Langoliers. Du coup, quand je le revoie, je suis nostalgique
(snif :) ).


voracinephile 29/07/2011 09:16



Mais oui, je sais... Moi aussi, j'ai vu les Langoliers quand j'étais petit, et ça m'avait marqué car le concept en lui même est bon. Mais ce tv film est horriblement... télévisuel. Effets
spéciaux numériques atroces (j'en ai eu le souffle coupé quand je l'ai revu), comédiens à côté de la plaque (le cabotinage, c'est pas de la performance d'acteur)... J'ai pas envie de continuer,
car j'aime ce que ce tv film aurait pu pu être, mais c'est une adaptation techniquement très décevante de King.



2flicsamiami 28/07/2011 13:12


Je te rejoins totalement : un film vraiment fort, avec une imposante Kathy Bates. Je vais essayer de le revoir histoire de rafraichir un peu tout ça, mais le film demeure une des adaptations
réussit de l’œuvre de King (ce qui n'est pas toujours le cas).


voracinephile 28/07/2011 14:41



En effet, King est un auteur qui rassemble presque autant de chef d'oeuvre (shining, the mist, Dolores, Misery, Riding the bullet...)que de médiocrité (les langoliers, les tommyknockers, shining
l'enfant lumière, la tempête du siècle...). Adaptée de lui, il y a aussi des bisseries sympathiques, comme Cujo (l'anti Beethoven par excellence) et Sleepwalkers. Reste quand même beaucoup de
bonnes choses de la part de cet auteur, ayant été adapté par des grands (Darabont, Carpenter... heu Garris ?). Dolores reste en tout cas un excellent drame.



Leatherface 28/07/2011 12:25


Pff... On peut même plus s'absenter sans rien rater d'intéressant ^^
Vais lire ça dès que j'ai le temps de le faire au calme ! ;)


voracinephile 28/07/2011 12:35



Ca t'apprendra à prendre des vacances ! J'ai tes réactions (surtout pour Inferno) avec impatience !



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche