Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 06:41

213.jpg

 

Encore un dvd Mad chroniqué sur mon blog ! Et pas un petit, le film se targuant d’être une résurrection de l’esprit seventies de l’horreur. Ti West, également réalisateur de Cabin Fever 2, essaye ici de privilégier l’ambiance à l’effet spécial, et se fend donc d’un film à petit budget convaincant, mais loin d’être parfait. Revenons sur le cas du film qui a été sacré par Mad Movies comme le meilleur film d’horreur de 2009 …

L’histoire : Samantha répond à une annonce de Baby Sitting afin de payer son loyer du mois. Seulement, une fois arrivée sur place, elle se rend compte qu’il n’y a pas d’enfants à garder…

 

http://1.bp.blogspot.com/_JRG6ic5vqjM/TJRn6SLVCMI/AAAAAAAABH8/ydWW6kmbzaY/s1600/The-House-of-the-Devil.png


Qu’on soit d’accord : le script de House of the Devil ne contient aucune surprise. C’est une histoire de secte sataniste qui prépare un sacrifice avec une innocente victime. Mais au niveau de l’ambiance, le film est en effet très réussi. D’une part avec son générique, totalement dans le ton des films de l’époque seventies, et de part le grain de son image, qui ne se révèle jamais totalement lisse qui donne l’illusion de la pellicule. Après, les péripéties sont assez lentes à arriver. A part une exécution sanglante dans un cimetière, le film attendra pas mal de temps avant de lancer son histoire et de relancer son intrigue. On a des séquences où notre héroïne aguichante danse dans la maison walkman sur les oreilles, une exploration des pièces ouvertes, et peu à peu des bruits étranges qui montent de l’étage. Une fois que le film se lance, Il le fait avec une certaine efficacité et une économie de moyen surprenante, qui paye parfaitement au niveau de l’ambiance. Mais voilà, on a quand même attendu. La cérémonie sataniste est plutôt une réussite niveau flippe, mais la course poursuite dans la maison laisse parfois un peu à désirer. En tout cas, la transformation psychologique de notre héroïne est évidente, car d’une adolescente innocente et pure, elle passe à une sorte de furie recouverte de sang, rappelant sans problèmes Carrie dans l’œuvre de Brian de Palma. Une fois la révélation faite, elle va tenter d’éliminer ses poursuivants par la confrontation frontale, méthode risquée, qui paye ici assez bien. Je ne spoilerai rien du dénouement final, mais autant le dire tout de suite, le constat final est un peu léger. Il ne s’est pas passé beaucoup de choses, on n’en a pas appris beaucoup, mais les ambiances étaient convaincantes, et le cachet old school de l’histoire avait tout pour nous séduire. Un petit film sympathique en somme, mais pas une terreur abyssale venue du fin fond de l’enfer.

 

4/6

 

de Ti West
avec Jocelin Donahue, Tom Noonan

 

http://s.excessif.com/mmdia/i/06/6/hoftdevil-haut23-3665066pszkw_1731.jpg?v=1

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Epouvante ( qui stresse)
commenter cet article

commentaires

Alice In Oliver 07/07/2011 13:36


en rajoutant des blagues entre deux tout de même...


Alice In Oliver 07/07/2011 13:09


oui, ça tient la route, c'est plus que correct mais très vite oublié également.


voracinephile 07/07/2011 13:19



Disons qu'une fois vu, tu résumes le film en une minute...



Alice In Oliver 07/07/2011 12:51


oui, ça rejoint finalement mon avis: pas mal mais pas la série B horrifique annoncée, notamment par Mad Movies, qui l'avait sélectionné (je crois) parmi ses coups de coeur.


voracinephile 07/07/2011 13:04



C'est très très loin d'être le meilleur de 2009, mais c'était pas désagréable à voir ! Un bon petit film sympathique qui fait du bien par où il passe (surtout qu'on en a pas vu beaucoup, des
films avec des sectes satanistes).



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche