Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 14:40

PHOTO-Un-superbe-poster-pour-Hunger-Games-L-Embrasement-ave.jpg

 

Avec Hunger Games l’embrasement, nous sommes sensés passer aux choses sérieuses. Après un premier opus assez mitigé, la suite développe donc les bases politiques qu’elle avait initié, et poursuit la volonté de son prédécesseur de faire un film prenant, en affinant davantage les détails. Plus axé sur la politique et la gestion des foules, cette suite surprend agréablement, tout en ayant le bon goût de lisser les défauts de son prédécesseur…

L’histoire : Catnisse et Peeta, revenu vainqueurs des Hunger Games, exécutent leur tournée annuelle dans différents districts. La situation de tension entre certains et le Capitole risquant de provoquer des émeutes, le président décide d’organiser une nouvelle cession du jeu de massacre.

 

hunger-games-catching-fire-jennifer-lawrence-josh-hutcherso.jpg

 

Développement de son prédécesseur en maîtrisant davantage son sujet, L’embrasement correspond à tout ce qu’on pouvait attendre d’une suite décente. Conservant sa cohérence esthétique tout en s’intéressant à des sujets un peu sombres (le maintien de la stabilité du régime politique par les armes, l’importance capitale des symboles en politique, les leurres que jouent les émissions télévisées…), le film affine aussi ses personnages, à la fois au niveau des sentiments mais aussi question intelligence (merci de donner au Capitole des conseillers adroits et fins, qui ont conscience des enjeux qu’ils manipulent et qui peuvent avancer des idées intelligentes pour parvenir à leurs fins). Le film trouve un petit sujet avec le jeu amoureux à interpréter devant les caméras, et si il évacue plutôt intelligemment le sang (relativement peu apparaît ici), la violence rejaillit ponctuellement avec force (la séquence de fouet, bien sûr, la sortie du styliste…), clôturée par un final assez intense promettant une certaine détermination pour les prochaines suites. Merci donc au réalisateur d’avoir pris en main le matériau original et d’en avoir conservé la détermination. Ici, la partie survival est réduite au minimum, grand bien pour nous, le film trouvant son efficacité largement ailleurs. Toutefois, cette partie est largement moins ratée que celle de son prédécesseur. Sans montrer de sang, les images sont enfin stables et lisibles, les actions claires, et le doute sur le travail d’équipe rajoute quelques incertitudes tout à fait valables dans le cadre du suspense. Hélas, le dénouement de cette partie se révèle complètement frustrant, car abandonnant nos personnages dans une situation de crise intense, avant de passer tout simplement à autre chose… Comme manière de conclure, on n’est pas loin d’un Bilbo II… Mais malgré cette déconvenue (frustrante, j’aurais aimé connaître le sort de la combattante du district 7), le film va à l’essentiel sur le développement de son intrigue, sans temps morts. On trouve même nos personnage affiné, à l’image de Effie, considérée comme une connasse crispante dans le premier (sort complètement injuste et simulé), reste toujours assez frivole, mais éprouve quand même des sentiments humains, merci, ça fait plaisir. Notre héroïne conserve sa carrure d’outsider et la joue avec cohérence. C’est finalement l’absence de gros défauts qui tirent vers le haut cette suite digne, qui continue à adapter en essayant de tirer la sève de son matériau d’origine. Bonne tentative, à suivre…

 

4,3/6


2013
de Francis Lawrence
avec Jennifer Lawrence, Josh Hutcherson

Partager cet article

Repost 0

commentaires

borat8 22/12/2013 17:13

Je l'espère aussi d'autant que c'est toujours Lawrence aux commandes. Pour le coup, je suis très intéressé de voir la suite.

borat8 16/12/2013 21:32

Sans compter les jeux de manipulations optés par le duo pour se protéger mutuellement. S'ils ne s'aiment pas réellement, ils s'aident mutuellement et aucun ne veut le mal à chacun. Sans compter que
tout l'aspect anticipation marche très bien.

voracinephile 20/12/2013 17:51



Incontestablement, la saga prend enfin son envol. Reste à espérer que les prochaines moitiés du dernier tome ne faibliront pas.



borat8 15/12/2013 22:35

Bien meilleur que le premier. ça joue mieux, cela commence à devenir réellement violent (les éxécutions sommaires en place publique, le tabassage de Kravitz avant le début des épreuves) et les
enjeux commencent sérieusement à prendre de l'ampleur. De plus, la réalisation est excellente et efficace et fait oublier la shaky cam de Gary Ross. Pour le coup, j'irais bien plus volontairement
voir les suivants.

voracinephile 16/12/2013 08:23



Même constat pour moi. Cet hunger games 2 cerne mieux les sujets intéressants de son intrigue, et développe aussi mieux ses personnages en faisant ressortir leurs sentiments et caractères sans
les imperfections et hésitations du premier. Très satisfaisant.



alice in oliver 15/12/2013 22:14

toujours pas vu le premier et pas franchement envie, mais visiblement, cette suite est de qualité...

voracinephile 16/12/2013 08:21



Je suis sûr que Borat donnera lui aussi un bon avis sur cette suite qui commence à attiser ma curiosité. A surveiller en tout cas, ils sont maintenant capables de tuer pas mal de monde au cours
d'un épisode...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche