Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 10:52

http://coolawesomemovies.com/wp-content/uploads/2012/02/iron_sky_poster_small.jpg

 

Voilà un film que j'attendais en trépignant d'impatience : Iron Sky. Des nazis cachés sur la face cachée de la lune qui reviennent pour botter le cul des capitalistes, rien qu'un tel suffit pour motiver les attentes des cinéphiles. Et pour une fois, chose rare, un film aussi bancal tient parfaitement ses promesses. Trouvant le bon équilibre entre farce galactique, humour de mauvais goût et subversion, Iron Sky est un des projets les plus intéressants de cette année.

L'histoire : en 1945, les nazis ont fuis sur la face cachée de la lune, où ils construisent depuis une arme pour prendre leur revanche sur la terre. Mais ils sont bientôt découvert par une mission américaine.

 

http://2.bp.blogspot.com/-0UWorXdTeP8/T8Uj1pHAf2I/AAAAAAAAB7Y/w6Z6WDBtkxY/s1600/Iron+Sky.jpg

 

Au potentiel jouissif du projet, on peut ajouter un casting plutôt intelligent, réunissant des tronches comme Udo Kier et Gotz Otto (aperçu dans la Liste de Schindler, mais révélant tout son potentiel dans Beowulf en face de Cricri Lambert !). On peut aussi féliciter le réalisateur d'avoir parfaitement compris nos attentes en face d'un tel projet, et d'avoir conçu son histoire pour la montrer du point de vue des nazis. Ainsi, nous passerons l'essentiel de notre temps avec eux et nous suivrons l'histoire de leur point de vue. Le réalisateur fait suffisamment confiance à nos repères moraux pour éviter de devenir lourd sur l'équilibre Bien/Mal et nous laisse prendre notre camp, qui bien sûr se révèle être celui des nazis. Question intrigue, le film y va fort en montrant les nazis comme disposant de toute une cité sur la face cachée, et découverte en début de film par les américains (lancés une deuxième fois en mission pour assurer la réélection de la présidente, avec un noir dans l'équipe pour s'assurer le vote des "minorités"). L'astronaute noir sera d'ailleurs le seul qui survivra, occasionnant une série de gags racistes hilarants qui n'ont rien à envier à OSS 117. Si le film s'égare dans une péripétie secondaire en envoyant le futur Führer sur terre pour chercher des I phones afin de faire marcher leurs machines, les personnages qui nous sont présentés ont des potentiels comiques et satiriques énormes. Ainsi, les nazis s'appuient sur un scientifique sosie d'Einstein qui conçoit tous les équipements nazis. L'astronaute noir est finalement "aryanisé", et ressemble à Michael Jackson pendant tout le reste du film, la présidente prend les nazis à la maison blanche pour la conseiller dans sa campagne présidentielle (avec quelques similitudes au petit moustachu), bref, ça part dans tous les sens sans trop se prendre au sérieux, et SURTOUT en évitant la lourdeur habituelle de ce genre de projet fun (Machete devenait par moment très lourd). Ici, tout est fait pour apporter au jouissif du projet une enveloppe de luxe, au point d'avoir d'excellents effets spéciaux spatiaux qui viennent lorgner du côté de Star Wars. La dernière demi heure est à ce titre un régal, la bataille spatiale entre les alliés et les nazis tenant largement ses promesses, en montrant les alliés comme des exterminateurs sûrs de refaire l'histoire sans dégâts pour eux, et choisissant de conclure sur la revendication américaine de la lune pour toutes les ressources énergétiques qui s'y trouvent (ce qui dégénère en combats entre alliés). Ne cédant jamais à la facilité ni à la bêtise (même si comportant quelques longueurs), Iron Sky est un vrai plaisir pour l'amateur de divertissement amoral et sans règle, qui a conscience que sa façade peu sérieuse lui autorise quelques dénonciations amusantes. Le potentiel comique étant ici plutôt bien exploité (on est loin du chiantissime Mon Führer), on ne peut que se féliciter de l'existence d'un tel film et s'attrister devant la réticence des distributeurs à le sortir en salles...

 

4.5/6

 

2012
de Timo Vuorensola
avec Julia Dietze, Götz Otto

 

http://www.hollywoodreporter.com/sites/default/files/2012/02/iron_sky.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

princécranoir 20/08/2013 17:39

ça va venir (c'est écrit mais encore sur liste d'attente pour la publication). Par contre, comme tu le soulignes, le film aurait largement mérité une diffusion en salles (trop grinçant peut-être ?
par rapport à Elysium...) comme ce fut le cas en Allemagne (quand même !) et en Finlande.

voracinephile 22/08/2013 22:53



Il était normal qu'il sorte en allemagne. En tout cas, un petit projet qui gagne à être connu.



princécranoir 20/08/2013 10:21

Au menu de ma soirée d'hier, j'ai passé une bonne soirée à me poiler devant cette satire au vitriol. J'avais souvenir de ce très bon papier que tu lui avais consacré à juste titre. Je confirme tout
ce qui est dit plus haut.

voracinephile 20/08/2013 13:11



Content que tu ais apprécié ce bel effort du cinéma allemand. Une bonne comédie à base de nazis, où ces derniers se présentent comme les libérateurs du monde, ça fait plaisir. Et surtout avoir
adopté leur point de vue, voilà une preuve de confiance dans le public assez rare pour être soulignée. Pas un grand film au final, mais un effort inespéré dans le domaine de la comédie (pour le
coup, il est dans mes rayons, à côté d'OSS 117). Vivement ton avis par écrit !



Xelloss 11/10/2012 00:25

Nom de Zeus, en voilà une bonne surprise (téléchargé en 1080p, bouh c'est pas bien) que je vais chercher en coffret collector si il existe
l'histoire est cohérente, les acteurs corrects et les effets spéciaux... c'est la bonne surprise !
c'est dommage que ce métrage ne soit pas passé par la case salles obscures

voracinephile 11/10/2012 13:20



En effet, dommage qu'il n'ait pas bénéficié d'une sortie salle. Une comédie très sympathique, un peu poussive au milieu, mais bien pensée et très bien mise en images (les effets spéciaux sont une
merveille). Une excellente surprise !



Zogarok 14/08/2012 17:55

Je n'avais pas du tout relevé le film, tu me le fais envisager autrement. Tout ça paraît réjouissant... Mais le lien avec la gerbe MA FEMME S'APPELLE..., ça coupe l'envie.

voracinephile 14/08/2012 18:30



C'est réjouissant en effet, même si ce n'est pas du niveau de la virtuosité d'OSS 117. Mais leurs nazis spatiaux valent le coup d'oeil. Quant à Gotz (l'allemand dans la purge Ma femme s'appelle
Maurice), il est ici loin de ses désastreuses performances. Désolé de t'avoir refroidi par ces clins d'yeux nanars.



borat8 12/08/2012 23:56

Il avait aussi joué dans Beowulf le Gotz! Sinon j'avais été assez étonné par la bande-annonce et puis sait-on pour une petite soirée bis! Et puis Udo Kier en chef nazi mmmm!

voracinephile 13/08/2012 19:14



Même si Udo Kier joue un rôle très mineur dans le film, ses apparitions sont assez charismatiques. Un bel atout dans un jeu plutôt amusant...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche