Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 11:10

18461223.jpg

 

La crypte est un film conspué. Immédiatement taxé de navet à sa sortie et régulièrement brisé dans les critiques qu’il aborde, il s’agit d’une commande reprenant les grandes lignes du succès surprise des années 2000 : The Descent. En mettant les petits plats dans les grands questions approche et découverte de ses arguments, La Crypte souffre de la comparaison avec son prédécesseur, mais si ses ficelles sont déjà connues, le plaisir de la série B généreuse est quand même là.

L’histoire : un réseau de grottes inexplorées est découvert sous une ancienne abbaye roumaine. Alors qu’une équipe de spéléologues et de plongeurs commencent à l’explorer, un éboulement bloque leur retour, les obligeant à avancer dans les grottes.

 

vlcsnap-103167.png

 

Alors non, la Crypte n’est pas un film d’horreur original, ni très efficace question frissons. On n’a jamais réellement peur, on ‘est jamais surpris, mais c’est exactement ce qu’on voulait voir (au ridicule de quelques idées près). On se fout de nos personnages de trentenaires complètement transparents, on apprécie uniquement leurs compétences physiques et leur matériel. C’est surtout le décor qui retient l’attention, et à ce sujet, je trouve le film sacrément sous estimé. Le décor de l’abbaye est excellent, celui de la crypte génial, et les grottes sont impeccablement gérées. Un vrai décor propice au film de créature, avec des recoins partout, mais pas beaucoup de plans des créatures (tout du moins au début). Disons le clairement, le film se fout du réalisme, on sent vite que certains personnages sont plus protégés par le scénariste que d’autres, bref la surprise n’est pas de mise (déjà qu’on sentait bien le repompage). Toutefois, en délocalisant une bonne partie de son action dans des réservoirs d’eau souterrains, le film trouve un contexte claustro bien exploité, en tout cas bien mieux que dans The Descent 2 (cet élément n’est pas exploité dans le premier). Ainsi, quelques frissons faciles, mais agréables passent quand même ça et là, au cours de quelques mises à mort attendues et appréciables. Les designs des monstres, à cheval entre Alien et Pitch Black (plus vraisemblablement ce dernier, que peu de gens connaissent donc on peut pomper sans trop se faire remarquer), se révèle plutôt sympathique, tant qu’on n’aborde pas leurs origines (démoniaques). A partir de là (et surtout de la possession d’un des membres de l’équipe), il est facile de taper sur le ridicule du scénario et d’enterrer définitivement le film. Et bien je trouve quand même l’issue divertissante, se laissant aller à un peu de pyrotechnie bienvenue en milieu souterrain, histoire de se quitter en bons termes sur une note plus légère. Difficile à prendre au sérieux (le rebondissement pré-générique, le calcaire qui explose...), mais plutôt attachant techniquement, La Crypte est un petit plat réchauffé sympathique pour l’amateur de films d’horreur vite envoyé, qui compense la banalité de sa trame principale par de jolis décors et des créatures tenaces toujours sympathiques. Le reste importait peu de toute façon, on ne lui demandait pas plus.

 

2,5/6


2004
de Bruce Hunt
avec Cole Hauser, Morris Chestnut

 

vlcsnap-109399.png

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Avel 10/07/2014 16:54

Hello !

J'ai vu ce film il y a quelques années maintenant mais j'avais bien aimé. Pas extra ordinaire, oui, pas spécialement effrayant non plus, oui, mais ça se laisse regarder. Les décors sont
impressionnants et rendent le film immersif.
Je ne dirai pas que c'est un navet. Pas inoubliable non plus, mais sympa. :)

voracinephile 13/07/2014 17:17



Et bien voilà, nous sommes tout à fait d'accord ! Je trouve qu'on est totalement injuste sur le compte de The crypt, certes il a tout pompé, et ce qu'il n'a pas pompé est ridicule, mais question
décors et créatures, on en a largement pour notre argent ! Et même si c'est peu réaliste, les grottes éclairées de partout, ça fait du bien aux yeux aussi. Les explosions de stalagmites en
revanche...



Roggy 11/06/2014 23:10

Pas un grand film qui copie ouvertement "The Descent". Peut-être que si ce dernier n'avait pas existé, on aurait pu voir la Crypte différemment.

voracinephile 23/06/2014 23:10



Je pense que sans The descent, La Crypte n'aurait peut être pas existé. Mais en l'état, ce petit film offre des arguments vraiment sympathiques. C'est juste dommage que les séquences d'apparition
des monstres virent souvent au surdécoupé ou au ridicule, car le cadre et les créatures sont réussies. Et des personnages mieux construits, on aurait apprécié également.



alice in oliver 07/06/2014 11:02

très déçu par cette crypte pour ma part, reste quelques séquences qui tiennent en haleine mais elles sont hélas beaucoup trop rares

hdef 06/06/2014 23:42

J'aime beaucoup The Descent (et j'ai de l'affection pour le 2) donc je serais assez curieux de voir ce que cache cette Crypte d'autant que les monstres de Pitch Black étaient bien flippants…même
s'ils étaient déjà chopés du côté de chez Starship Troopers ;)

voracinephile 23/06/2014 16:49



Oui, les monstres de pitch black m'ont toujours semblé être une déviation pompée sur starship troopers et un requin marteau. Cela dit, design original. Content de lire enfin quelqu'un de curieux.
Je pense que tu apprécieras comme moi alors, les décors de ce film sont bien plus ambitieux que ceux de The descent, et plus jolis aussi. Parfois, un petit produit sans prétentions se révèle tout
à fait attachant.



alice in oliver 06/06/2014 08:03

Un sous-The Descent assez laborieux et franchement pénible à regarder. La note est vraiment généreuse

voracinephile 06/06/2014 15:13



Oui, c'était avec ta chronique que j'avais eu un premier avis (c'est d'ailleurs un avis très répandu). The cave est sans surprise aucune, mais je trouve qu'il est beaucoup plus ambitieux dans son
cadre et ses décors. J'aime énormément l'idée d'exploration de rivières souterraines et de cavernes immergées, et ici, ils nous en donnent vraiment à voir. Et leurs créatures sont réussies. C'est
tout ce que je demandais au film, avec quelques détails supplémentaires (plus d'espèces souterraines, mieux filmer les attaques des créatures) et moins de what the fuck (les explosions, le lance
flamme improvisé), il aurait sans problème dépassé la moyenne.



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche