Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 13:55
bxgwy8v5.jpg
 
Si il y a bien un film d’aventure qui partage, c’est La légende de Béowulf de Robert Zemeckis. Critique presse : seul mad movies l’a défendu avec passion. Côté public, les réactions ont à peine été plus chaleureuses. Ce n’est pas un échec commercial, c’est déjà ça. Cependant, si on aime ce film, on se sent vite seul, tant il a été férocement attaqué de toutes parts, majoritairement à cause de son bourrinage constant. Pourtant, les derniers films d’aventures sortis à l’écrans n’étaient pas en reste sur ce terrain (arhem 300), et se révélaient beaucoup moins intéressants que ce film d’animation.
L’histoire : le roi Rotgar voit sa population massacrée par le monstre Grendel. Il offre une forte récompense à celui qui lui rapportera la tête de la bête. Le héros Beowulf décide de tenter sa chance avec ses barons.
beowulf-haut-3631801ejqgm_1731.jpg
 
Ceux qui n’apprécient pas le bourrinage vont détester, c’est sûr. Zemeckis ne compte pas faire dans la dentelle quand il s’attaque à la légende de Beowulf, puisqu’il y incorpore beaucoup d’éléments « jouissifs » : dépravation de la cour, héros outrancièrement viril (le combat à nu), narration tribale, gore gratuit (les massacres des gardes)… Bref, une myriade de détails certes racoleurs, mais qui ont le mérite de placer une ambiance austère et chaude, digne des grands films d’aventure qu’on a pu voir avec des films comme Les Vikings. Certes, les femmes sont uniquement considérées comme des reproductrices ou des passes temps (à l’exception de la Reine qui endosse le rôle tragique de l’histoire car déçue par tous ses époux successifs, toutes les femmes sont uniquement des objets manipulés par les hommes), mais n’était ce pas leur fonction sociale à cette époque ? Malheureux à dire, mais le fait est là. L’intrigue étant profondément masculine, le héros se devait de représenter le mâle dans ce qu’il a de plus fier, de plus viril. Beowulf, héros blond musclé, vantard mais efficace dans ses combats, sert clairement à définir l’essence du héros. Avec ses forces et ses faiblesses, car on explorera aussi ses failles, qui seront complaisamment exploitées par la mère de Grendel lors de leur affrontement. Donner le visage d’Angelina Jolie à cette sorte de succube est un élément qui en dit long sur la volonté de Robert de faire céder le héros face à une beauté purement plastique, la beauté nue déstabilisant complètement notre personnage. On aura droit aussi pendant cette scène à des suggestions sexuelles ultra explicites, Angelina caressant à pleines mains l’épée de Ray Winstone, ce dernier buvant littéralement ses paroles. Les conclusions que Robert tirera sur son héros seront claires : rien n’est plus faillible que lui, il reste un mortel parmi tant d’autres, mais qui a eu le courage de se mettre en avant. Des conclusions simples, mais bien développées par le récit. Et pour le coup, un combat monstrueusement épique pendant les trente dernières minutes, avec tout simplement le plus beau dragon que j’ai pu voir dans un film. Magnifique bête, bien gérée et agréablement filmée, qui comblera les amateurs d’enjeux dantesques. Avec une fin en boucle, Robert conclue bien son film, nous ayant offerte une fresque tantôt épique, tantôt tragique, s’écartant de la religion chrétienne alors en pleine expansion (encore un désir de rester dans une ambiance barbare nostalgique). Une excellente surprise pour ma part, et un spectacle aussi généreux que divertissant, qui malgré ses facilités remplis parfaitement les objectifs qu’il s’était fixé. Bel essai.
 
4.5/6
 
 
http://www.atome77.com/images/articles/beowulf/beowulf-3.jpg
de Robert Zemeckis
avec Ray Winstone, Anthony Hopkins

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Aventure (la mine d'or)
commenter cet article

commentaires

Xelloss 26/01/2013 23:21

héhé, bonne chasse ;)
Le soucis des marché-aux-puces, c'est que tu ne peux pas tester... sur le net, tu peux te déplacer plus facilement chez le vendeur

voracinephile 27/01/2013 12:53



Merci ! Rien trouvé pour le moment, mais j'arpente...



Xelloss 25/01/2013 13:41

Je taquine, je taquine ;)
Bien évidemment que j'ai adoré 300, rien a redire, une fresque Grecque digne d'un Bas-Relief
(style que l'on retrouve dans Ga'hoole pour le plus grand plaisir de mirettes)

Je verrai bien une armée de 300 Beowulf, ça pourrait envoyer du pâté quelque chose de concret XD !


Pour ton son,ne fais pas la même idiotie que moi.
N'achète pas en magasin ce que tu peux trouver largement moins cher sur des sites d'annonces (leboncoin par exemple)
le 5.1 que possède ma compagne est un ensemble Phillips avec un ampli qui fait 10cm d'épaisseur et un caisson de basses plus gros que ma tour de bureau (husss!)
Quand j'ai dit a mon pote qui le lui avait offert pour son annif a quel point c'était un grand malade, il m'a révélé son prix.
150 n'€rônes
Et nom de Zeus, on n'a jamais réussi a pousser le volume au delà de -40 (plage : -60 à 0) tellement l'ampli arrache
Moralité, j'me suis trouvé concon en pensant a mon home ciné a 250 alors qu'il est bien loin derrière Oo
("C'est l'jeu ma pauv' lucette" m'a répondu mon pote XD ! )

voracinephile 26/01/2013 15:13



J'espère bien trouver une occasion en or ^^. Je fouille régulièrement les marchés aux puces, mais je vais probablement jeter un coup d'oeil sur le net.



Xelloss 25/01/2013 01:45

Alors là, on va pas être pote, mon gars...
J'ai vu des Spartiates mouiller leurs petits strings moulant devant le hurlement de Beowulf
300 tarlouzes pour arrêter une armée, Beowulf l'aurait décimé rien qu'en soufflant et Xerces aurait lui aussi eu besoin d'une pampers ! XD

Si tu as un ensemble son qui n'est pas trop nul, tu peux sans soucis ajouter ce film a ta BluRay-thèque
(mon 5.1 n'égale pas celui de ma compagne ou de mon pote. C'est un banal home cinema-DvD (entrée de gamme) avec une entée optique relié a ma PS3, et même avec cette config' des plus humbles, ça
défrise sa mouette ;) )

voracinephile 25/01/2013 13:30



Ah, les spartiates ne t'ont pas convaincu... J'avais trouvé ce film sympathique dans son bourrinage décervelé et d'un manichéisme primaire. On est bien loin d'un chef d'oeuvre, mais ça ne me
prenait pas la tête (alors que notre Beowulf est en effet plus prompt à enflammer l'imagination avec tous ces monstres...).


Question son... il faut que je renouvèle d'urgence mon installation, parce que ça en devient pathétique (de simples baffles d'ordinateurs à la puissance ridiculement faible...). C'est dans mes
priorités.



Xelloss 23/01/2013 00:54

Mais nom de Zeus et d'Eywa, c'est CA qui est bon...
le bourrinator façon Beowulf
Surtout quand il se farcit les monstres marins et qu'il burgle (beugler + hurler, oui, avec lui faut refaire son dico) :
"I AAAMMM BEEEOOOWUUUUUULFFFFF !!! "
(Beuarg inside !)

Mais passons sur les scotos' de notre gros barbare virilotesostéroné...
Le scénar n'a rien a envier a un bon thriller
Lors de mon premier visionnage, je me suis surpris quatre fois a penser "fin ?" sur un fondu au noir
Mais non, car l'histoire continuait malgré le fait que ces fondus auraient bien pu être ceux de la fin
Du coup, ce n'est que plus jouissif car on se dit qu'avec Beowulf, quand y'en a plus, y'en a encore.

Allez, rien que pour faire baver ceux qui n'ont pu se farcir la VO en TrueHD...
Vous vous rappelez le premier plan où ou voit Grendel dans sa grotte qui n'en peut plus a cause du tapage de la fête ?
En VF (non TrueHD) on se dit "ouais, il n'aime pas la fête, c'est un p'tit-Gothique-qui-déteste-les-gens-heureux"

En VO, la TrueHD (et un petit 5.1 qui va bien) vous montre pourquoi il passe en "Mode Hulk"...
La caverne entre en résonance et amplifie le son.
Ce qui sort des hautparleurs est juste insupportable, un bruit a vous rendre fou !

voracinephile 23/01/2013 21:59



Arrêtes, tu vas finir par me rendre jaloux avec la VO true HD... C'est vrai que je trouvais qu'il en fallait peu au Grendel pour venir massacrer le fief, là ça semble un peu plus consistant... Et
Beowulf qui gueule comme un spartiate, ouais, ça le fait !



Xelloss 22/01/2013 12:54

"TATANE-DANS-TA-FACE !"

Voilà comment on pourrait résumer ce truc tellement gonflé a block que même Hulk en mode "véner" passerait pour le Gentil Géant Vert...

Et si les gros biscotos de notre héros vous en mettent plein la tronche, ce n'est pas tout.
Visuellement, on prend une trognolle digne d'un de ces pains que Krän le Barbare peut mettre.

Pour la petite histoire visuelle, c'est la réalisation de Beowulf qui fut le feu vert a la mise en chantier du "Projet 880" par une certain Cameron et mettant en scène de gentils
chats-géants-bleus-et-écolos (le niveau de détail des visages étant acceptable)

Le soucis de Beowulf est que nombre de gens ne s'attendaient pas à ça.
Il faut dire que lors de sa sortie (2007), dans l'esprit du néophyte, "Image de synthèse" c'était "Final Fantasy Advent Children" (2005), "Appleseed" (2004) ou "Renaissance" (2006)
Bref, des films où les humains avaient ce petit côté cinépatique-de-jeu

Du coup, voir de vrais visages en synthèse alors qu'on s'attend a un film avec de "vrais" acteurs, ça coince.
Pourtant côté technique on prend une déculottée !


"TATANE" disai-je en début.
Attention, car si ce truc va coller des gnons a vos rétines, vos esgourdes vont pas être épargnées.
Mettez un casque et préparez vous a en prendre plein la poire !

...Mais a deux conditions :
- Avoir un ensemble 5.1 qui déchire sa maman !
- le regarder en VO...

Ouioui, commme vous le savez, j'adore les VO car elles sont généralement en super-qualité-plus-plus.
C'est juste pas possible de voir le gouffre qui sépare le Dolby DTS de la version FR et le Dolby True-HD de la VO

C'est pas compliqué, les coups de basses faisaient trembler les verres dans le bar de mon collègue quand on a visionné le film (et pas parce que le son était fort)
La porte qui vole en éclat, on la prend dans le nez.
Mais surtout... les moments où le héros hurle "I AM BEOWUUULLFFF !!!"... huss !



Allez, comme je ricane assez sur les pauvres gens qui ne peuvent pas profiter de la 3D, voici le moment que vous attendez tous..
Je n'ai pas pu le voir en 3D car a Brest a l'époque la 3D... ca n'existait pas.
Et vous voulez savoir la meilleur ?
Ce truc a été conçu en Imax-3D
ahhh... le rêve... Disney Village, son Imax et ses 12000watt de son ...

voracinephile 22/01/2013 16:49



^^ Content de voir enfin quelqu'un qui apprécie Beowulf (j'apprécie celui avec Hopkins, et dans un autre registre celui avec notre totophe Lambert). J'ai toujours été amer devant tous ceux qui
critiquent son côté bourrin et cliché, alors que les films d'aventure d'une telle trempe sont rares ! Un vrai divertissement pour adultes et adolescents, à voir en version non censurée pour
l'hémoglobine à flot. Pas vu au cinéma non plus, un beau regret devant le résultat, techniquement impressionnant. Et une fois encore, un des meilleurs dragons jamais faits !



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche