Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 21:54

http://img.filmsactu.net/datas/films/l/e/le-clan-des-siciliens/xl/46f85d4fbcf13.jpg

 

 

Le polar à la française, c’est du classique, mais quand Henri Verneuil s’y attaque, on s’y attarde plus facilement. Avec trois têtes d’affiches convaincantes (Delon, Gabin et Ventura) et une intrigue de voleur grand luxe, voici un polar de qualité, à la fois sérieux en termes d’histoire (pas question de céder aux facilités du divertissement des familles) et fortement attachant pour ses personnages hauts en couleur. Une bonne surprise dans notre cinéma hexagonal.

L’histoire : Roger Sartet s’échappe lors de son transfert avec la complicité d’une famille de maffieux. En cavale, il se réfugie chez ses protecteurs, en leur proposant le coup du siècle : une exposition de bijoux français estimée à plusieurs milliards.

 

http://forgottensilver.files.wordpress.com/2010/06/clan-siciliens-5.jpg

 

Au niveau des enjeux, il est clair que le film fait monter la barre très haut. En effet, après une évasion assez spectaculaire d’un camion blindé (pas besoin d’explosion, un peu d’intelligence suffit), on nous promet rien de moins que le coup du siècle, avec 25 milliards de francs de bijoux exposés à Rome, avec des systèmes de sécurité détaillés sur un plan. La curiosité nous tenaille, les enchères étant décidément à l’avenant. En attendant le plan, on suivra le parcours de nos trois têtes d’affiches, toutes aussi attachantes, Gabin dans le rôle du maffieux italien chapeautant le coup, Delon dans le rôle du jeune entrepreneur dans le grand banditisme (et charmeur), et Ventura comme inspecteur mettant la pression à tous les proches de Roger afin de découvrir sa planque. Bref, tout ce petit monde évolue, les flics attendant de la part des bandits une erreur qui ne viendra pas forcément de la façon attendue. Bref, les enchères montent pendant près d’une heure, nous laissant entrevoir toute la logistique de l’opération, sans que celle-ci soit un seule moment montrée comme cool, comme c’est souvent le cas dans les films de braquages de nos jours. On a un spectacle amoral, détaillé et intelligent, qui procure une intense satisfaction dans l’exposition des faits. A la fois divertissant et soucieux de nous offrir un spectacle de qualité, le clan des Siciliens nous donne du suspense jusqu’au bout, en nous offrant un braquage final de toute beauté, assez ambitieux pour les moyens de l’époque, et concluant parfaitement sur l’histoire. A ce titre, les confrontations finales de nos têtes d’affiches pourront parfois en décevoir certains, mais impossible d’être déçu par le spectacle, qui se révèle être un grand divertissement, toujours aussi plaisant qu’en 1969.

 

5/6

 

1969
de Henri Verneuil
avec Jean Gabin, Lino Ventura

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Film streaming 20/05/2014 11:36

grand classique du cinéma français

voracinephile 28/05/2014 16:37



Et petit chef d'oeuvre en passant, un excellent film de gangster qui n'a pas vieillit et qui se fend d'un casting français vraiment attachant.



alice in oliver 24/03/2012 23:35

enfin, il y aurait quand même à dire sur le scénario, les acteurs et la mise en scène. Du tout bon et un grand polar à la française

voracinephile 25/03/2012 00:00



Ben... Scénario parfaitement fonctionnel et offrant la part belle aux personnages, acteurs qui jouent parfaitement justes (Delon en jeune et fringuant voleur, Gabin en mafiosi paternel et Ventura
en inspecteur blasé), mise en scène plutôt réaliste, et qui ne manque pas d'être impressionnante de part le gigantisme de l'intrigue (détourner un avion sans accrocs, la classe pour des voleurs
français), et réservant quelques beaux moments de suspense. Vala, tout est dit, il faut l'avoir vu !



alice in oliver 24/03/2012 13:09

grand classique du cinéma français, qui peut s'appuyer sur un trio de prestige

voracinephile 24/03/2012 21:28



Une sacré bonne surprise, c'est clair ! Après, pas grand chose à chroniquer dessus, c'est un divertissement de qualité, qui tient toutes ses promesses sans s'encombrer de message. Dommage qu'on
ne voit plus de divertissements de cet acabit !



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche