Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 19:22

le-voyage-fantastique-de-sinbad-7237-461088594.jpg

 

Le septième voyage de Sinbad avait tout du bon film d’aventures à l’ancienne, avec une avalanche d’effets spéciaux en stop-motion animés par les soins de Harryhaussen, et offrant son lot d’intrépidité (malgré quelques incohérences : des prétextes un peu fumeux de ci de là, un génie pas très réaliste…). La formule s’étant révélé être un succès, deux suites verront le jour, dont le film d’aujourd’hui : Le voyage fantastique de Sinbad. Un vrai bon film d’aventure que je trouve supérieur à son prédécesseur car bien plus maîtrisé, bien moins alourdi d’incohérences et se parant d’un charme oriental moins présent chez son prédécesseur. Une vraie bonne surprise au final.

L’histoire : A l’approche d’une île, Sinbad intercepte un talisman transporté par un étrange oiseau. Plus tard, alors que le bateau touche terre, Sinbad est attaqué par un magicien, Cura, et ses hommes de main.

 

Image2.jpg

 

Vraiment, redécouvrir ce film a été une excellente surprise, car il arrive à concilier à la fois la « générosité aléatoire » du fantastique des films d’aventure des années 60 (on a ici un bestiaire particulièrement cohérent) et d’avoir un bon scénario global, nous faisant sans cesse progresser dans l’intrigue. Ainsi, une fois que Sinbad trouve refuge auprès du vizir de la capitale locale, l’enjeu revient à reconstituer une amulette, qui une fois reconstituée donnerait la position géographique de la fontaine de Jouvence et d’une couronne assurant le pouvoir sur toute la contrée avoisinante. Y a de l’enjeu ! Surtout que Cura, le méchant de l’histoire, est un magicien plutôt fourbe mais intelligent, qui mise surtout sur l’espionnage à l’aide de petites créatures, de plus grosses nécessitant qu’il sacrifie quelques années de sa vie. On a donc affaire à un méchant crédible (qui tente d'ailleurs à plusieurs moments d'imiter le style de Christopher Lee), en tout cas beaucoup moins caricatural que la moyenne, sa crainte de la mort et le fait de se voir vieillir démesurément au cours de l’aventure lui donnant de solides raisons de continuer sa quête. En outre, son alignement serait Loyal mauvais, il ne tue pas ses associés si ceux-ci le déçoivent, et c’est quelque chose de suffisamment rare pour être relevé. Côté créature, la production se révèlera plutôt sobre, misant sur les invocations du magicien de service, tantôt avec de petites créatures espionnes, tantôt avec des démons s’incarnant dans des statuts (ce qui nous vaudra ainsi un magnifique combat contre une Kali à 6 bras maniant le sabre avec dextérité). Sinbad quant à lui fait beaucoup moins « américain » que dans le premier du nom, et avouons le, si le traitement de la religion reste minimaliste et peu engagé, entendre prononcé le nom d’Allah plutôt que celui du Christ apporte un peu de fraîcheur et d’exotisme à ces aventures plutôt soucieuses de leur contexte oriental. Côté décors, on aura droit à pas mal de lieux différents, de la capitale du coin jusqu’aux différentes îles-étapes, qui malgré des effets spéciaux approximatifs (les incrustations des statues dans les parois rocheuses ont très mal vieillies) parviennent à créer des ambiances qui font toute la réussite de ce réçit d’aventure plutôt palpitant. Personnellement, j’y vois de belles similitudes avec L’odyssée du passeur d’Aurore (Narnia 3), ce qui loin de m’avoir déplu, même si il est bon de noter que Le voyage fantastique de Sinbad est plus concis en terme de caractérisation de personnage que ne l’était Narnia. Un vrai grand film d’aventure, totalement gratuit (comme la plupart des films d'Harryhausen), mais d'une richesse revigorante.

 

4,5/6

 

1974
de Gordon Hessler
avec John Phillip Law, Caroline Munro

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Aventure (la mine d'or)
commenter cet article

commentaires

tietie007 26/12/2016 20:51

J'avais vu aussi le 2eme opus en salle.

alice in oliver 20/01/2012 23:05

tu m'étonnes ! Je trouve vraiment la méthode honteuse !

voracinephile 20/01/2012 23:39



Jette un peu un coup d'oeil aux infos qui sortent à ce sujet ces temps ci, il risque d'y avoir du nouveau d'ici peu...



alice in oliver 20/01/2012 20:41

ah, c'est donc pour ça qu'il n'y a plus de nouveaux films sur leur site. Que s'est il passé ?

voracinephile 20/01/2012 21:20



Les USA ont attaqué en justice le site, bloquer tous ses serveurs et ils ont fait arrêtés les dirigeants du site en nouvelle zélande. C'est la plus grosse action contre le téléchargement jamais
appliquée à l'échelle mondiale. On est à une date importante : les organismes de lutte contre le téléchargement ont réussi à fermer mondialement un site. Les activistes et les hackers doivent
déjà être en train de monter des représailles, et plusieurs sites à propos de lutte contre le piratage informatique ont déjà planté. C'est la bérésina !



alice in oliver 19/01/2012 17:10

essaie aussi de voir le monstre des temps perdus: un cru franchement sympathique

voracinephile 20/01/2012 19:52



Je pense qu'il va etre difficile à trouver, surtout maintenant que Megaupload a rendu l'âme ! Les hackers nous vengeront XD !



Tietie007 19/01/2012 13:44

J'ai vu ce film en salle, à sa sortie au cinéma, enfant, et il m'avait fort réjoui !

voracinephile 19/01/2012 16:57



Vraiment de la chance d'avoir pu le découvrir en salle en son temps ^^. Un vrai film d'aventure enthousiasmant, qui si il n'a pu bercer ma jeunesse, m'a fait passé un excellent moment
d'aventures. Une vraie bonne surprise, je recherche maintenant le troisième épisode des aventures de Sinbad.



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche