Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 23:13

http://rosearcana.r.o.pic.centerblog.net/o/a4897362.jpg

 

Mauvais esprit est un film que vous avez oublié. Si, personne ne doit s’en souvenir, ou alors une bribe ou deux, comme ça, pareil à un bout de chewing gum abandonné sous une table. Perso, j’avais simplement vu la bande annonce, et ça m’avait suffi. Mais, quand à l’occasion d’un anniversaire, il s’agit de faire un cadeau, et que la personne en question vous parle de ce film comme l’un des plus mauvais qu’il ait jamais vu, il n’y a pas à hésiter ! On l’achète, on le regarde, puis on l’offre pour ce débarrasser bien vite de cet honteux objet. Reste à savoir combien d’anniversaires il faudra pour que celui-ci vous retombe dessus…

L’histoire : pipi caca vomi.

 

mauvais_esprit_2002_portrait_w858.jpg

 

Ah, Thierry Lermitte… Il est loin, le temps des bronzés, du papy résistant et du dîner de cons… Les opportunités de carrières s’amenuisent, les projets sont moins audacieux, moins impolis… Un indien dans la ville est un parfait exemple de film démodé 5 ans après sa sortie, et complètement ringard au dessus du niveau scolaire primaire. Et bien, Mauvais Esprit, il décide de retourner encore plus bas et de taper carrément dans le stade anal, puisqu’on se retrouve ici avec un pitch déjà improbable, mais dont la vulgarité de l’humour est un défi continuel à l’attention du spectateur. On a donc un artiste complètement raté qui vit pratiquement dans la rue, pendant que sa copine se fait éclater par son colocataire. Vive le cliché de l’amant dans le placard, sauf qu’on filme les coïts des différents protagonistes avec tant d’insistance que non seulement on se dit qu’on est bien en France, en plus on peut dire que c’est la France profonde du genre tout au fond. Après Lermitte qui bourre sa femme et le colloc qui bourre la copine de notre anti héro, on attend le prochain bourrage avec impatience. Raté, il s’agira plutôt du débourrage, puisqu’après sa mort, notre anti héros se trouve réincarné dans le corps du fils de Lermitte, montré comme le grand méchant du film. Notre réincarné s’évertue donc à pourrir la vie de Thierry, avec différentes stratégies, comme tirer sur les objets pour les casser, ou lui vomir dessus, ou faire un gros caca tout mou filmé en gros plan. Mais ce n’est pas tant cet humour pécassien qui se contente de singer le quotidien de n’importe quelle famille (quoi qu’ici, on peut parler de casos devant la tête à claque nommée épouse et la mère de Lermitte, véritable rombière qui ne semble être ici que pour compléter le cliché), c’est plutôt celui de la voix off. Dans le genre second rôle, Michel Muller est l’un des acteurs français les plus agaçants qui ait bossé pendant les années 2000. Et pendant tout le film, pour bien montrer qu’il s’est réincarné, il passe son temps en voix off à insulter tout le monde. Ainsi, inlassablement, il traite pendant une bonne moitié de film Lermitte de salaud, d’enculé, d’enfoiré et d’autres titres de gloire tout aussi flatteurs venant d’un looser comme lui. Mais ce n’est pas drôle. C’est juste long. Et ce procédé anti humoristique dure une heure et demi, sans avancer plus loin que les clichés habituels (avec nos pauvres colocataires qui finissent par enlever le bébé pour faire chanter Lermitte), avec une morale guimauve qui rend tout le monde gentil. Bref, c’est du navet à la française par exemple, avec un vulgaire constant mais qui ne suscite même pas l’indignation. Vite, il faut que je trouve People, jet set 2 !

 

0/6


2002
de Patrick Alessandrin
avec Thierry Lhermitte, Ophélie Winter

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Navet (prétentieux)
commenter cet article

commentaires

borat8 24/03/2013 00:09

Oh c'était beau ce couillon avec sa femme enceinte qui accouche "ah mais je me sens bien! -Mais c'est qui cette garce?!" dixit Cotillard!

borat8 23/03/2013 17:03

En tous cas, je me souviens suffisament de la bête pour l'aborder sur Ciné Borat. Un tel sommet de dégueulasserie mérite une critique bien dégueulasse. Muller peut être sympathique en comique mais
au cinéma, pas du tout. On lui donne toujours des rôles chez les pires à l'image de Besson ou ce machin.

voracinephile 23/03/2013 22:59



Oui, il n'aura définitivement jamais eu sa chance au cinéma... Son petit rôle dans Taxi 2, my god...



Zogarok 23/03/2013 12:48

Oui c'est certain ^^ Un avertissement pour savoir quoi éviter. Un nanar de temps en temps je ne suis pas contre ; un navet "comique", ça je ne peux plus.

voracinephile 23/03/2013 15:28



Je crois que je continuerai toujours à chercher des navets comiques, mais de façon plus espacée maintenant. C'est que ça finit par altérer le jugement... Aucun regret pour Mauvais Esprit, il est
voué à disparaître, et ça vaut mieux pour le monde.



Zogarok 23/03/2013 11:26

Ah oui... Je n'essaie même plus ce genre de "produits". Avant je considérais qu'il fallait être attentif à TOUTE la diversité cinématographique. J'y crois toujours, mais je me dis aussi que la vie
est trop courte pour voir "ça".

voracinephile 23/03/2013 12:25



Perso, c'était surtout pour le voir avant de réellement l'offrir. Je n'ai pas été déçu du manque de qualité, c'était du premier choix avarié ! Dans ton cas, lire simplement les chroniques navets
de la blogosphère te suffira.



2flicsamiami 23/03/2013 09:27

Je l'avais complétement oublié ce film est effectivement, c'est vraiment de la merde. Thierry Lermitte est vraiment tombé bien bas.

voracinephile 23/03/2013 12:11



Et j'en profite pour corriger la faute au nom de Thierry. Je me rappelle d'une émision où Thierry était interviewé pour la promo de ce film. Assez drôle de voir ça aujourd'hui, ce n'est même plus
vendu en magasin...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche