Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 14:22

http://crychill.com/wp-content/uploads/2012/05/Men-In-Black-3-poster.jpg

 

Après un Men in black 1 très marquant (culte) et un second opus médiocrement troussé, voir un Men in Black 3 pointer le bout du nez déclenchait une relative surprise. Un film qu’on n’attendait pas, tout comme Johnny English 2 en quelque sorte. Mais là où notre agent anglais se prenait les pieds dans le tapis avec l’une des comédies les moins drôles de 2011, Men in Black 3 parvient à emporter le morceau, renouant intelligemment avec l’atmosphère du matériau d’origine et un humour de bonne tenue.

L’histoire : Boris l’animal, dernier représentant d’une race extra terrestre belliqueuse, parvient à s’échapper d’un pénitencier lunaire. Il décide prendre sa revanche sur l’agent K en faisant un saut en arrière dans le temps…

 

http://jirikuu.com/wp-content/uploads/2012/05/20120531_meninblack3_01.jpg

 

On est immédiatement rassuré par l’introduction, qui retrouve avec un certain panache le climat de comédie folle du premier film, trouvant un bon équilibre entre effets spéciaux et clichés comiques (les gardiens du pénitencier, parfaits exemples de clichés immédiatement attachants). Men in Black se rend ainsi plutôt attachant dès le départ en retrouvant nos personnages tels qu’on les avait laissé, dans cet esprit de chamaillerie bon enfant. S’ensuit la scène des funérailles de Zed qui marque un peu les limites en termes d’humour (le speech de K est drôle, mais pas celui de la nouvelle présidente, prévisible et trop brutal). Heureusement, le passage dans le restaurant chinois rassure à nouveau, la folie est toujours capable de ressurgir pendant le récit. C’est à partir de là qu’on entre vraiment dans l’esprit de ce nouvel opus, qui plutôt que de chercher à élargir son univers, va plutôt nous faire voyager dans le temps et nous faire revenir dans les sixties d’Austin Powers. Yeah baby ! Le script joue la carte du décalage d’époque pour se payer un petit coup de lifting avec Josh Brolin, qui se révèle plutôt à la hauteur de l’emploi. Il reprend bien le flambeau de Tommy Lee Jones, et se révèle finalement aussi efficace dans les gentilles scènes d’action que dans le comique sobre. En tant que divertissement, le film s’assume plutôt bien, trouvant dans la légèreté de ton de son récit (la terre est quand même envahie si ça foire, mais on prend le temps de rigoler) une certaine fougue qui tracte le spectateur jusqu’à la fin. Malheureusement, l’humour est un peu la faiblesse de ce nouvel opus, qui s’embarrasse par moments de gags un peu lourds, ou de personnages agaçants (l’arcanien notamment, qui passe son temps à faire des scénarios sur l’avenir possible du monde, montré comme imprévisible. Bon concept, mais exécution pataude, ce dernier devenant un running gag prise de tête redondant). Au final, Men in Black III n’est pas une très bonne surprise, mais il sauve les meubles en divertissant ce qu’il faut pour être enthousiaste. Le personnage du méchant est probablement la plus grande réussite du film, son design étonnamment ressemblant à la nouvelle version de The Thing et ses quelques gags réussis le rendant assez charismatique pour qu’on s’attache à ses projets. Blockbuster correct et nettement préférable au second Men in black.

 

3,2/6


2012
de Barry Sonnenfeld
avec Will Smith, Tommy Lee Jones

 

http://1.bp.blogspot.com/-tpU9tvgFTsQ/T8yZ-kcLzvI/AAAAAAAAB8U/aOGamiG9MBk/s1600/tommy-lee-jones-in-men-in-black-3_500x332.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jerome 13/04/2017 22:31

Quinze ans après la sortie du premier opus, « Men in Black 3 » s’est avéré être une très bonne surprise ! Le casting, la mise en scène et les dialogues étaient au top !

2flicsamiami 27/02/2013 18:36

Exactement, le début (dans la prison et puis dans la resto chinois) et la fin (la façon dont le destin de J et K sont lié est vraiment une très bonne idée) sont pour moi les meilleurs moments du
film. Mais dans l'ensemble, le film se tient bien.

2flicsamiami 27/02/2013 09:27

J'ai trouvé quand même le méchant très mauvais. Hormis son design, ses punch lines sont d'un ennuie et prouve le manque d'imagination des scénaristes. Par contre, j'ai aimé l'arcanien. En fait,
j'ai aimé ce que tu as détesté :)

voracinephile 27/02/2013 15:20



C'est essentiellement son design qui me plait, ainsi que l'ouverture rigolote et sa version biker des années 60 (et juste son gag du rire). Sinon, il est mou en effet. Sur MIB 3, nous avons donc
des avis différents sur les personnages secondaires, mais nous avons probablement apprécié les mêmes séquences (la fin et le début en somme ^^)



Vince12 24/02/2013 21:01

Pas vu mais pas spécialement envie.

voracinephile 24/02/2013 22:25



As you like !



alice in oliver 24/02/2013 09:31

tjs pas vu mais je n'e fais vraiment pas une priorité étant donné que je n'avais vraiment pas aimé MIB 2

voracinephile 24/02/2013 22:16



Pas de quoi en faire une priorité d'ailleurs. Mais si tu l'as un jour sous la main, il procure une heure et demie de détente sympathique...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche