Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 12:50

http://1.bp.blogspot.com/-jgJAZ7KcpuE/ThWZs0yv2JI/AAAAAAAAAN8/_OtS-pvlFCs/s1600/mission-impossible-ghost-protocol.jpg

 

Pour Mission Impossible, la saga a vu ses critères de qualité changer avec le temps. On a tout d'abord eu droit à un premier film de haute volée, excellent film d'espionnage divertissant avec un casting épatant et une bonne direction artistique (Brian DePalma quoi...). Le second est aujourd'hui considéré comme un nanar des familles, un divertissement je me la pète indigne de John Woo qui nous vante l'indestructibilité d'un Tom Cruise qui apparaît presque à la même taille que tout le monde. Le troisième redresse nettement la barre, même si je ne suis que moyennement convaincu de mon côté. Enfin, le quatrième opus nous était vendu comme le meilleur de la saga avec le premier. Qu'en-est-il vraiment ? Et bien on ne nous a pas menti...

L'histoire : Après un vol de codes d'activation d'ogives nucléaires russes, l'agence MI fait évader Ethan Hunt d'une prison russe pour le diriger vers le terroriste susceptible d'avoir commis le vol : Cobalt.

 

mission-impossible-4-ghost-protocol-movie-image-016.jpg

 

Autant dire qu'on ne s'ennui pas avec ce nouvel opus de Mission impossible, qui en plus de dynamiser son histoire avec un rythme effréné qui laisse vraiment peu de places aux temps morts, se révèle souvent dur avec ses agents. En effet, pendant la quasi totalité de la mission, notre équipe, malgré ses méticuleuses planifications, n'aura jamais vraiment l'avantage. Ce qui nous assurera quelques belles scènes de suspense (la plus connue est celle de l'escalade du building sans corde de rappel) jusqu'au final tendu comme rarement dans un blockbuster). Indéniablement, si nos agents sont quand même d'une constitution physique surhumaine, le film réussit à instaurer une certaine tension et à bien tirer parti de tous les lieux de tournage retenus par la production. La réalisation très efficace de Brad Bird est pour beaucoup dans ce nouveau succès, parvenant à gérer magnifiquement sa caméra, captant tout ce qu'on pouvait attendre d'un divertissement de cet acabit. Ne crachant pas sur la surenchère (une infiltration au Kremlin dès les 15 premières minutes...), bien huilé par son dynamisme et par l'excellente gestion des acteurs (nos quatre personnages ont tous leurs moments, et jouent parfaitement leur rôle) , Mission Impossible 4 est un gros film de studio bien divertissant, généreux (la surenchère de gadgets aussi invraisemblables que jouissifs en est une belle preuve) et qui ne va pas essayer de faire passer des messages en sous texte. Si le contexte Amérique / Russie vient un peu trop lorgner du côté de la guerre froide (on ressort la peur du nucléaire, c'est toujours payant), la menace terroriste suffit à capter l'intérêt du spectateur et à divertir pendant près de deux heures. Excellent virage pour la série, qui annonce du meilleur pour les éventuelles suites. Après, l'épilogue laisse un peu à désirer, nous soulignant un peu lourdement que c'est la notion d'équipe qui était importante dans ce film, puis nous arrangeant un petit happy end avec la femme d'Ethan qui en fait n'est pas morte, elle vit simplement cachée et Ethan peut la voir, mais de loin. Un peu simple pour gérer ce genre de situation, mais bon, comme on ne regarde pas vraiment un Mission Impossible pour ses dilemmes sentimentaux, on repassera. Un divertissement tout à fait à la hauteur de son titre, qui rejoint le premier dans la case des films d'espionnage d'une bonne trempe.

 

4.5/6

 

2011
de Brad Bird
avec Tom Cruise, Jeremy Renner

 

http://kweb.be/wp-content/uploads/2012/05/MI1.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

borat8 16/09/2012 19:07

Non plutôt From Hell!lol Pour Le géant de fer, faut vraiment que je le revois un de ces quatre parce que ça me fait un peu chier de ne plus trop m'en souvenir. Surtout que c'est un bon film.

voracinephile 17/09/2012 11:12



Ah, ça sera dans le style From Hell ? Voilà qui est assez séduisant...



borat8 15/09/2012 15:16

Attention pour la Marvel ce serait un film de costume. Pas de super-héros. Je me souviens surtout pour Le géant de fer par sa manière de montrer l'amitié entre une machine et un garçon le tout sous
un aspect guerre froide intéressant. Une certaine paranoïa avec ce robot venu de nulle part débarquant dans une petite bourgade américaine.

voracinephile 16/09/2012 13:50



Ah, un truc à la Watchmen plutôt... A voir.


Le climat de guerre froide était amusant en effet, cette intrigue se déroulant dans les années 50 est très bien menée. Avec en plus un hommage aux péloches horrorifiques nanardes de cette époque
(le faux film d'horreur en noir et blanc est un régal...)



borat8 15/09/2012 11:29

D'ailleurs je ne sais pas du tout ce que va nous faire l'ami Brad Bird maintenant. Il a son arlésienne projet sur un film Marvel avec costumes. Un titre avec une année dedans. Sinon tu as vu Le
géant de fer.

voracinephile 15/09/2012 14:17



Je ne sais pas trop ce qu'il va nous faire... Un marvel semble effectivement être dans la logique de sa carrière (son travail sur Les indestructibles fait encore office de très bonne copie), mais
un film sérieux avec de l'action et un peu d'espionnage, ça me plairait bien. J'ai vu le géant de fer quand j'étais petit (vers mes 12 ans), et le résultat était en effet sympathique. Très
américain pour le coup (les références à superman...), un peu dans la veine du cinéma Amblin, un essai attachant...



alice in oliver 15/09/2012 09:51

pas vu mais étant donné que MI3 écope d'un 4/6, je vais m'en dispenser !

voracinephile 15/09/2012 10:18



Libre à toi ! Ca reste dommage vu qu'il doit s'agit d'un des meilleurs blocbusters de 2011, mais c'est à toi de voir. Si ça peut te rassurer, le 4ème retrouve un humour bienvenu tout en
enchaînant les scènes d'action, abandonnant souvent le réalisme pour qu'on s'amuse.



borat8 14/09/2012 20:29

Pour l'avoir revu plusieurs fois en BR, c'est définitivement le meilleur. En même temps, Brad Bird était loin d'être un tocard malgré qu'il n'est pas réalisé de films lives. Il avait déjà le sens
du cadre dans tous ses films d'animation. Punaise faut vraiment que je revois Le géant de fer!

voracinephile 15/09/2012 10:09



Tout à fait d'accord, Bard Bird avait déjà de la compétance dans ses films d'animation, et ce passage sur le tournage réel du film s'est magnifiquement fait. Le voilà lancé pour une belle
carrière... En temps que nanardeur, j'attends son premier échec, mais je risque d'attendre un peu, parti comme il est.



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche