Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 18:36

1013075-affiche-du-film-pas-tres-normales-620x0-1.jpg

 

Kikoo les djeuns ! Vous avez téma le flim le plus swag de l’année ? Non ! Alors faut vous bouger, il est en vente pour 20 euros dans votre carrouf de quartier. Parce que y a Norman qui joue dedans ! Oui ! Le Norman qui fait des vidéos ! Lui-même ! En vrai ! Mais au cinéma ! Ca déchire sa mère, on vous dit ! Bon, y a toutes les critiques qui ont fait la fine bouche et qui ont démoli le film, mais c’est parce qu’elles n’étaient pas dans le trip, qu’elles ne sont pas familiarisées avec la culture de Norman ! Parce qu’un film avec Norman, ça ne peut qu’être bien !

L’histoire : Octave et Karine, jeune couple, s’installe dans la ferme de feu la tante d’Octave. Réalisant avec leur portable une vidéo pour leurs futurs enfants, ils sont bientôt témoins d’évènements étranges.

 

pastresnormalesactivites54353436848.jpg

 

Pour le prix du plus gros bide de l’année, Pas Très Normales Activités (PTNA) peut concourir sérieusement pour le titre. Véritable néant cinématographique révélant toute la vacuité du style de Maurice Barthélémy, qui grille immédiatement son intention d’exploiter la popularité de Norman au service d’une histoire si inintéressante qu’elle en vient à rivaliser avec Last Days. On a l’impression d’assister à une improvisation d’une heure et demie, genre le monteur s’est retrouvé avec plein de films souvenirs de Norman et il a dû faire un film avec, alors ça a donné PTNA. Le couple à l’écran pourrait effectivement être sympathique, l’alchimie entre Norman et Stefi fonctionnant bien (du moins pendant les dix premières minutes). Car le personnage d’Octave revient bien vite à l’humour de Norman, qui se met en scène comme un adolescent sur le tard, glandeur et volontiers paresseux. Et autant dire que ce personnage est complètement incompatible avec la vie de couple. D’ailleurs, le personnage d’Octave devient très vite insupportable à cause de cela, inamovible dans son rôle de glandeur fier de lui qui a poussé la paresse au point de devenir artiste (mon Dieu, quelle insulte pour le milieu ! Et quelle vérité aussi, quand on voit comment le monde des arts est pollué par une foule de parasites vivant de subventions). Mais bon, ici, il est en indépendant, donc ça va, il peut remercier l’héritage de mamie pour s’acheter ses Pims (un placement produit d’une rare finesse avec le nutella, à moins que ça ne soit un clin d’œil appuyé aux jeunes qui sont le cœur de cible du film). Et donc Octave passe son temps à se plaindre. Et le film avance sans qu’on ait un début de scénario. Vaguement un ou deux effets caméras, la parodie des scènes nocturnes de paranormal activity avec Norman qui tire la couverture vers lui… Pendant les 20 premières minutes, nous avons une odeur bizarre, un type bizarre qui observe le nouveau couple de loin, et des trucs qui bouffent les pims et le nutella. On se dit que ça va avancer. Puis pendant 40 minutes, rien. Norman essaye de faire des gags improvisés pour combler les blancs, mais peine perdue, on se fait chier, jusqu’à ce qu’on comprenne enfin la malédiction, et là, il faut s’accrocher car on tombe dans le nanar de comédie. Au moins, Norman ne fait pas preuve d’un égo surdimentionné dans cette production, mais l’inutilité de l’ensemble condamne le film à l’oubli, et Norman à une cinglante baffe qui montre combien sa renommée s’arrête aux portes de la diffusion youtube, son buzz ne pouvant durer sur plus de 10 minutes. Une lancée complètement ratée, on attends la prochaine pour confirmer…

 

0,3/6


2012
de Maurice Barthélémy
avec Norman Thavaud, Stéfi Celma

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kapalsky 08/09/2013 21:14

On m'avait vendu çà comme le film avec Norman, ca ne m'avait donc déjà pas l'air fameux. Alors en plus si c'est bien une purge come tu le dis, je pense que je vais passer la case rediff' sur
Canal...

voracinephile 08/09/2013 22:24



Rien que la promo du film est foireuse (le film avec norman, le mec qui n'a jamais fait de ciné de sa vie comme attraction principale... Dans le genre suicide commercial, malgré la popularité de
norman sur le net...). Et au bout de 20 minutes de film, tu as compris que c'est de l'impro.



2flicsamiami 17/07/2013 11:47

Cela n'avait pas l'air d'être un chef d'oeuvre de toute façon. Et puis ces gens qui font le buzz sur internet, ça ne dure jamais très longtemps.

voracinephile 17/07/2013 20:42



Oh, Norman parvient à se maintenir sur la toile, même si je ne suis plus très fan de ses vidéos. Il y a peu d'attentes à avoir à ce niveau là. C'est une comédie inepte de plus, mais où il se
passe moins de choses qu'habituellement...



borat8 14/07/2013 00:50

ça lui permet de se faire quelques ronds. Reste que Safe est pas mal en hémoglobine. Reste que ça ne casse pas trois pattes à un canard. En sachant qu'il sera dans le prochain Fast and
furious...
C'est un peu comme si nous nous disions toi et moi "tiens à force de raconter des conneries sur le net, on va monter un spectacle!" Autant te dire qu'on va bien se viander à l'image de Norman! Je
vois que People t'as aussi bien traumatisé. Un vrai carnage intellectuel à lui tout seul.

Je dois avouer que le coup de la belle-mère était une vraie idée de génie (sans vouloir me vanter!). J'imagine bien toute une comédie comme ça avec comme fantôme la belle-mère et on nommerait cela:
Paranormale Belle-mère!
(notre amigo est sur le trône en train de lire un magazine cochon type Playboy)
"C'est pas mal ça!
-Whou whou!
-Putain mais c'est pas vrai! Nelly la fenêtre! Elle claque encore une fois
-Quoi?
-La fenêtre!
-Quoi?
-Oh va chier!
-Ok!
-Hein?
-Je vais fermer la fenêtre il y a trop de vent!
-Ah ok!
-Coucou!
-Aaaaaaaaaaaaaaaah! Belle-mère mais qu'est-ce que vous foutez encore là, vous êtes censé être morte!
-Oui mais j'adore mon gendre et particulièrement dans la salle de bain...
-Bon madame Sanders, vous êtes morte, je vous ai dégommé avec mon camion et on a fait croire à un meurtre devant chez vous. Maintenant vous me laissez chier ou je vous balance dans l'au-delà à coup
de pompe dans le cul!
-Toujours aussi aimable mon cher Brandon. Dites-moi ça fonctionne toujours?
-Argh! Mais que faites vous à mon organe?
-Un fantôme peut passer à travers les murs mais aussi à travers les corps!
-Oh saloperie!
-ça fait mal hein (Borat qui te sort une histoire de fantôme castrateur, c'est génial! -NDB)?
-Bon ça suffit maintenant! (il sort du chiot et va chercher la première arme qui lui vient à l'idée)
-Mais qu'est-ce qu'il fait ce con?
-Chérie ne crois surtout pas que je vais faire le ménage, je vais juste assouvir mes pulsions!
-Mais de quoi tu parle?
-De mon cul!
-Hein?
-C'est pas grave! (il dégomme la porte de la chambre) Belle-mère je suis rentré! (et là il actionne l'aspirateur) Venez gouter à mon gros tuyau!
-Oh oui!
-Non pas celui-là! (sourire carnassier) Celui-là! (il agite l'aspirateur!)
-Oh noooooooooooon! Je fooooooooooooooonds!
-Tu me le fais pas dire vieille peau!
-Je me vengerais!
-Compte-y la vieille! Ah bon maintenant je vais te dégager cette merde de chez moi!
-Mais que fais-tu chéri?
-Je me rince l'oeil!
-Quoi?
-Rien! (il prend le sac de l'aspirateur, prend la voiture et va jusqu'au cimetière indien pour enterrer le sac) Allez dégage tu me pompe l'air!"

Paranormale belle-mère, un film que tous les gendres vont adorer, les fans des ZAZ aussi (et ambitieux le con!).

Zogarok 13/07/2013 19:46

Amen.

voracinephile 13/07/2013 21:13



Vade Retro plutôt



Zogarok 13/07/2013 18:33

Ça a l'air : émouvant.

voracinephile 13/07/2013 19:25



Très mou et beaucoup de vent, oui...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche