Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 10:06

Percy-Jackson-La-Mer-Des-Monstres-cinema-porto-vecchio.jpg

 

Nous nous rappelons tous de Percy Jackson et de ses converses à ailes virevoltant dans les airs pour récupérer l’éclair de Zeus alors qu’il capable en un claquement de doigt de neutraliser l’arme la plus puissante du panthéon… Il revient donc aujourd’hui, sous l’angle de la recherche de la fameuse toison d’or, qui a depuis atterri au beau milieu de l’atlantique. Et contre toute attente, le résultat se révèle plus sobre que prévu.

L’histoire : Percy se demande si sauver le monde dans le premier épisode de ses aventures n’était pas un petit coup de chance. Mais alors qu’il découvre qu’il a un frère cyclope (ah, quel blagueur, ce Poséidon), le sanctuaire des demis dieux est attaqué et sa barrière magique brisée. Afin de la restaurer à pleine puissance, ils doivent récupérer la toison d’or.

 

25559-percy-jackson-et-la-mer-des-monstres.jpg

 

Question mythologie, on semble lorgner ici vers la Colère des Titans, en moins expédié quand même. Elargissant un peu sa mythologie en expliquant les origines de la barrière magique (une fille de Zeus meurt pour protéger le camp, et Zeus la transforme en arbre magique assurant la protection du site), le film commence pépère, en introduisant ses nouveaux personnages (le frère cyclope, victime d’une discrimination de bon aloi) et en nous ressortant les derniers en date. Percy en tête, donc, en pleine tergiversation morale sur son statut de héros. Mais le camp est attaqué par un taureau d’airain, et c’est la pagaille. Autant dire que ce premier monstre rassure un peu sur le spectacle, même si nous constatons rapidement que les anachronismes sont à la fête (le taureau fait apparaître des fraises de forage, des broyeurs, des lance flammes… mais meurt en quelques secondes). Passé ce premier monstre, il apparaît vite que le camp est en danger, la barrière faiblissant à chaque instant. Et comme Percy a entrevu pendant son combat le méchant du dernier film, il se dit que ça cache quelque chose de louche. Pour ce qui est des anachronismes, le film met la pédale douce. En dehors des monstres, le film évite le too much et préfère donner dans les combats plutôt que dans les digressions naveteuses qui constellaient le premier film. Enchaînant les adversaires monstrueux avec un certain entrain (petit climax pendant la séquence avec Charybde, et gros avec Chronos), le film se suit avec un certain rythme, sans que le spectateur s’ennuie franchement. Question poncif, on en voit effectivement de gros qui défilent. Le frère cyclope qu’on devine vecteur d’un message sur l’intégration (il est moche, mais il est gentil), le père du méchant, Mercure (qui regrette d’avoir été un père absent, mais que ça n’autorise pas son fils à détruire le monde), le méchant aux motivations vaseuses (je veux détruire le monde en libérant Chronos qui bouffe tous les dieux parce que j’ai eu une enfance délaissée)… Et on retiendra la séquence du taxi fantaisiste comme la reprise de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban la moins subtile de ces dernières années (vous vous rappelez du Magicobus ?). Toutefois, malgré la relative insipidité de l’ensemble (le film n’est jamais sombre même quand il essaye), cette suite est bien meilleure que son prédécesseur, ce qui témoigne d’un certain effort de la Fox 2000 pour soigner ses produits. Elargissant davantage sa mythologie lors d’un final assez ouvert, le film conforte gentiment sa position de blockbuster et prend la bonne voie vers l’amendement. D’autant plus que techniquement, il assure.

 

1,5/6


2013
de Thor Freudenthal
avec Logan Lerman, Brandon T. Jackson

 

percyjackson.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

borat8 24/08/2013 23:05

On n'est pas non plus dans les Miséroïdes!

borat8 23/08/2013 17:55

J'ai eu plaisir à le faire d'ailleurs! :D Le truc avec les surfeurs et les bikers m'a bien fait rire surtout avant de me farcir Cruel Jaws!

voracinephile 24/08/2013 10:44



Oh, tu y as pris du plaisir ? My God... Pour ma part, j'ai eu une révélation vers la trentième seconde : "Les motards ne sont pas si méchants que ça en fait...". Encore faudrait-il avoir des
motards avec des couilles sous la main...



borat8 23/08/2013 14:25

Déjà que j'ai vu le premier à la télé, autant dire que je n'ai pas la flemme de voir le 2 au cinéma, même en état de cuite. Sinon il y a un film que j'ai chroniqué aujourd'hui qui pourrait bien te
plaire. Il s'agit d'un film avec un chanteur de 19 ans, mi biopic, mi documentaire, mi live en 3D. Les initiales de la personne concernée sont JB.

voracinephile 23/08/2013 14:32



J'ai vu ta chronique, petit canaillou ! Tu me ridiculises d'ailleurs dans ton intro ! Mais j'ai pollué mon commentaire avec des liens youtube, j'espère que tu souffriras beaucoup devant !


Pas besoin donc d'aller le voir, mais bon, il est bien moins nul que la bouse de Chris Colombus...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche