Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 16:50

badmoon.jpg

 

Pleine lune est un film de loup garou qui n’a jamais été édité en dvd en France (en revanche, la VHS s’échange encore entre collectionneurs). Une belle injustice quand on voit le premier degré et les ambitions inattendues de cette série B sans prétentions, qui ose innover en plaçant l’intérêt ailleurs que dans la découverte de l’identité du loup garou. Un vrai bol de fraîcheur pour le genre, qui s’offre en prime un lycanthrope de belle carrure.

L’histoire : pendant une expédition en forêt tropicale, un couple de chercheurs est agressé par un animal sauvage. Si la femme meurt dévorée par le monstre, son époux parvient à l’abattre. De retour en Amérique, l’homme découvre qu’il est frappé d’une malédiction lycanthrope.

 

movie_23-1.jpg

 

Ah, merci le scénariste ! Merci d’enfin nous proposer une histoire  qui nous donne direct l’identité du lycanthrope, et qui place son intérêt ailleurs. En l’occurrence, une fois rentré dans son état natal, notre homme vit en hermite, perdu dans une forêt où il tente de vivre ses crises de transformation en faisant le moins de dégâts possibles. Mais les morts s’accumulent, et bientôt, il est contraint de fuir la police, et se réfugie chez sa sœur, mère célibataire d’un petit gamin blond (celui qui joue Denis La Malice ^^ habile carrière, le petit !). Mais leur chien flaire l’entourloupe, et se comporte de plus en plus bizarrement en présence de l’oncle. Une ambition inattendue de traiter l’animal comme un personnage central du récit, impliquant un dressement au poil de la bête, qui s’acquitte de son rôle avec un charisme qui n’a rien à envier au Lassie de notre enfance. L’angoisse n’est plus la menace invisible qui rôde, elle est omniprésente ici. Si le film s’accorde (hélas) une gestion temporelle discutable en resserrant les périodes de pleine lune au montage (les mois ont l’air de s’écouler en 2 ou 3 jours), il va à l’essentiel, en s’offrant déjà les moyens de ses ambitions. Il est d’ailleurs probable que leur loup-garou soit basé sur les travaux de Rob Bottin, tant son impact est efficace (malgré la scène de transformation qui a vieillie, la faute à des morphings pas très jolis qui font datés). Les enjeux sont limpides, l’aspect malédiction est bien rendu, et surtout, le suspense parvient à payer, de même que l’impact émotionnel. Il est rare qu’une série B d’horreur nostalgique (le film fait très années 80) parvienne à émouvoir (d’ailleurs, les clichés sont légion ici, à commencer par le jubilatoire vendeur de porte-à-porte tentant inévitablement d’arnaquer et d’intimider les gens qu’il croise, victime idéale désignée d’office), et Pleine Lune y arrive de temps à autre (le chien emmené à la fourrière, la culpabilité du loup garou), par l’intermédiaire d’une certaine subtilité du traitement des personnages. Après, l’intrigue en elle-même ne l’est pas (les ingrédients sont minimalistes), mais son postulat original lui assure au moins une certaine part de surprise, et quelques petits effets gores minimalistes, appuyant les apparitions impressionnantes du monstre, donnent assez de poids au film pour y prendre un authentique plaisir cinéphile. Le plaisir nostalgique, allié à la découverte méconnue, ce sont les ingrédients parfaits pour la petite soirée fantastique honnête.

 

4/6


1998
de Fredi M. Murer
avec Hanspeter Müller, Lilo Baur

 

bm_shot5l.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vince12 12/04/2014 12:47

Tiens pas vu ce film mais dans le genre Loup Garou ça m'intéresse. Reste à savoir si ce loup garou aura les yeux roues et proférera des paroles obscènes et satanistes.

voracinephile 13/04/2014 10:24



Yeux jaunes et grognements plutôt ;).


Mais il y a un gros chien dans l'histoire...



Roggy 09/04/2014 23:26

Je n'ai pas vu ce film de loup-garou, mais il me rappelle la série "La Malédiction" et l'adaptation d'un Stephen King "Peur bleue".
Petite question pour toi, je pensais que ce film était d'Eric Red ? ou alors, je confonds avec un autre.
En tout cas, tu m'as donné envie de le voir.

voracinephile 10/04/2014 20:30



Une rareté dans son genre ^^. Peur bleue est un film de Daniel Attias en revanche, effectivement sur un script de Stephen King, on reconnait bien sa patte.


Si tu veux le voir, il est en 2 parties sur youtube, et en VF ^^



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche