Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 11:28

http://www.guide-rapide.com/IMG/affiches/2011/2011-10-octobre/redline-le-film-2.jpg

 

Tiens, ça fait longtemps que je n’ai pas parlé de Japanimation. Et justement, ça tombe bien, parce que j’ai justement acheté Redline, le dernier film de Koike (après de longues et infructueuses recherches sur le net, c’est toujours le navet de 2006 qui ressort), sensé être « orgasmique »  selon certains journalistes d’une revue de cinéma que nous nommerons Fou Films. Si je me suis emballé peut être un peu fort sur le projet (on est quand même loin des Apple Seed), le contenu se révèle en tout cas être jubilatoire comme on l’espérait, devenant LA référence du film de course frapadingue où tous les coups sont permis. Allez, on passe la seconde !

L’histoire : JP est un pilote plutôt rétro, avec une banane d’enfer, qui participe régulièrement à des courses truquées par la mafia locale. Mais après une nouvelle défaite, la démission de plusieurs pilotes le qualifie pour la Redline, l’évènement sportif extrême le plus populaire de l’univers.

 

http://www.fenntasy.com/wp-content/uploads/2011/11/redline_Poster.jpg

 

Un sacré petit morceau de bravoure que voilà, le film ayant pour ambition de faire dans le jubilatoire extrême au cours de ses courses. C’est simple, on est là pour voir de la tôle froissée, et on ne va pas se priver. Avec une intro pêchue qui commence sur les chapeaux de roue, le spectateur en a immédiatement pour son argent, en s’offrant la course la plus jubilatoire qu’il ait jamais pu voir (si Death Race pouvait s’avérer marrant sur ce terrain, il est aujourd’hui largement dépassé). En prenant pour base un univers bancal mais punk à souhait (on voyage sur différentes planètes, la Redline doit avoir lieu sur le territoire d’une dictature hostile à cette décision…). Bref, c’est un joyeux bordel qui fait immédiatement plaisir. Si les dessins sont parfois un poil trop tressautants, le résultat est assez lisible, et nous offre tout ce qu’on pouvait attendre d’une course où tous les coups sont permis. Missiles, dérapages, gadgets, chacun y va de son astuce pour passer la ligne d’arrivée, et chose assez sympathique, le film essaye de faire ressentir les accélérations au spectateur en en montrant l’impact sur le conducteur (qui prend clairement des G à chaque accélération nitro). Bref, ça défouraille à toute berzingue, et cela pendant 50 minutes du film (on attends un peu LA course finale, mais quand elle est là, c’est 40 minutes de bourrinage non-stop). Pour combler la baisse de rythme, le film essaye d’étoffer un peu son univers, ce qui le rend davantage sympathique pour son côté punk jouissif (Roboworld, la nation hostile à la Redline, a tout d’une dictature qui essaye de se faire passer pour un territoire de paix) ou pour son côté un peu bad boy (la personnalité de nos protagonistes est étoffée, on lui propose une copine sulfureuse et pilote elle aussi, on a une minuscule intrigue de mafia complètement inutile mais qui reste quand même sympa à suivre… Bref, comme on le disait, c’est le dessin animé décontract purement jouissif, qui nous offre rien de moins que la course la plus bandante jamais créée. En attendant une adaptation ciné de Gunnm et de son Motorball ultra violent, on tient là le film de sport extrême le plus fun qu’on ait pu voir ces derniers temps. Purement gratuit, mais qu’est ce que ça défoule !

 

4.8/6

 

2009
de Takeshi Koike
avec Takuya Kimura, Yû Aoi

 

http://www.fangirl.eu/wp-content/uploads/2010/10/popo.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Xelloss 14/10/2013 09:14

Zut, je hais les paradoxes et autres trucs avec des grands-pères...

Je vais plutôt engager Di Carpaccio pour qu'il aille trifouiller le subconscient des producteurs et leur implanter l'idée de reprendre leur projet ;)

voracinephile 16/10/2013 08:17



Effectivement. Voilàun plan bien rodé qui arrangerait tout le monde... Espérons que le projet parviendra à être ressuscité, car la nouvelle est juste géniale (très ambitieuse, et avec un
potentiel dément).



Xelloss 09/10/2013 23:41

En effet...
Je bave déjà sur le Bluray de Pacific Rim et me console en lisant le Making Of du film (bien fait)


Je vais peut être assommer le Visiteur du Futur et lui subtiliser sa machine temporelle, moi...

Je tuerai pour pouvoir remonter le temps et visionner Pacific Rim dans une salle Imax en 3D !
12000W de son.... arrg ! XD

voracinephile 11/10/2013 17:50



Ah... si tu récupères la machine, pourrais-tu aussi remonter en 2012 pour mettre hors d'état de nuire les producteurs ayant abandonné Les montagnes Hallucinées pour le balourd Battleship... Oups,
mais si tu fais, on n'aura pas pu voir Pacific Rim... Merde, un dilemme temporel !



Xelloss 09/10/2013 12:01

Salut à tous, aujourd'hui, je viens honteusement me cacher ici pour tester un truc que j'ai volé...

Il y à quelques jours, je me suis introduit sans bruits dans le logement du Fossoyeur de Films et y ai dérobé sa pelle...
(Bein, quoi ? Comment vouliez-vous que je déterre proprement ce topic sans un bon outil ?)

Bon, il va sans dire que je rendrai l'objet de mon larcin à son proprio...


Intéressons nous a la journée qui précède mon vol...
Je passe tranquillement dans le rayon Bluray d'un grand magasin et tombe sur une jaquette connue... avec une voiture et son chauffeur à la coiffure improbable.

Sur le champ, mon téléphone sonne et la voix de l'avocat des neurones rescapées du premier visionnage me houspille en me disant que ses clientes sont à deux doigts de demander l'asile
politique.

Faisant fi du vent de révolte-à-la-Bounty qui se trame dans ma cervelle, je dépose la boite bleue dans le caddie avec un petit sourire et disant à ma compagne que l'ampli du 5.1 va donner un
récital ce soir...



Repas
Allumage de la TV
Activation de l'Ampli
etc etc...


Par mesure de précaution, je boucle la ceinture de sécurité des verres dans mon bar
(oui, après Inception, j'ai pris mes précautions XD )

Hop, on lance le film !

Bon, on va commencer par la grosse fumisterie au dos de la jaquette, comme ça se sera fait...
LA VF N'EST PAS EN HD-MA !!! (Bandes de gens !)

Trouvant que ça manquait un peu (carrément) de graves en VF, je passe en VO

Dans le bar, les verres vérifient leurs ceintures.

Et là, c'est parti pour un pur moment de bonheur auditif
(heureusement que le plus proche voisin est à 50m XD ! )


Niveau image, je redécouvre le film.
Pour ceux qui ont suivi, mon projo' prend des vacances bien mérités et on est passé de ça :
http://imageshack.us/a/img571/4742/04cran.jpg

à ça :
http://imageshack.us/a/img7/3045/latv.jpg

(Oh, le bel écran de GameBoy XD ! Passer de 2.6m à 1.4m de diagonale, ça calme !)
Mais quelle GameBoy...
En bref, une Pana'...
plasma (pour la colorimétrie ciné)
1080p (pour les Bluray)
3D-Active (parce que un demi 1080p pour l'oeil droit et un demi 1080p pour l'oeil gauche, très peu pour moi... )

Bref, le film aurait pu mériter sa 3D mais c'est du pinouillage car le son vous en met tellement plein la poire que vous finirez avec la tête d'Emmett Brown à la fin du visionnage


En gros, ce truc mérite son tarif, et une version collector avec un des bolides serait même la bienvenue !



Sur ce, je vais aller rendre la pelle, sinon, c'est un Xelloss que l'on va déterrer dans quelques jours

voracinephile 09/10/2013 21:46



^^ Vivement Pacific Rim avec une VF ce coup ci en HD-MA ! Mais Redline en lui même, c'est déjà un sacré morceau en bonne qualité ! C'est bon de retrouver une âme d'enfant !



Xelloss 25/11/2012 01:41

Nom de Zeus, Je viens de perdre mes derniers neurones encore en vie
Du coup, ce commentaire risque d'être bancal, mais c'est pas grave...

Ayant commencé par un bon (hem hem) Starship Troopres II, je passe la seconde et m'enfile RedLine... En VOstFr, 1080p... et 5.1 ! (très important le 5.1 ;) )

Comment vous dire que sur les 2.4m de mon écran, j'ai pris des taquets a répétition en boucle
Même mon vidéoprojecteur fumait a la fin de la séance.

Quand a la bande son, elle est a la hauteur de ce que l'écran vous met dans la tronche.
Les bruits de moteurs nous font ressentir la puissance des machines.

Dire que ce truc de course est déjanté (bouh le vilain jeu de mot) serait injuste tant c'est bien au delà
Les plans sont fluides et bien léchés, les animations dans les cockpits sont jouissives et l'histoire est accrocheuse.

Cet ovni m'a furieusement fait penser a une version survitaminée des "Fous du Volant" car les bolides sont tous plus improbables les un que les autres XD


L'ayant téléchargé de la manière la plus illégale possible (bouh, bis), c'est légalement qu'atterriras le Bluray dans ma vidéothèque.
(J'espère qu'il jouira d'un DTS HD-MA ;) )
(Je verrai bien un Collector avec le bolide de JP, moi)


Et une fois n'est pas coutume, je vais hurler parce que ce petit bijou aurait du passer dans les salles obscures.
=> Surtout qu'une version Imax-3D au DisneyVillage n'aurait pas été stupide (12000 watt de son, la salle...)




... Ah, j'ai une missive de l'avocat des neurones rescapés du visionnage de Scott Pilgrim vendredi soir...
Apparemment, RedLine était la ligne a ne pas franchir...

voracinephile 25/11/2012 13:29



De la dynamite, n'est-ce pas ? Je l'ai acheté au prix nouveauté, mais je ne regrette pas. Un festival démentiel de fous du volants qui traversent l'espace pour des courses extrêmes, un pied
assuré ! Un pur fantasme de gosse qui s'accomplit avec LE meilleur film de course jamais fait, qui explose tous les fast and furious réunis, et le death race de Paul W. S. Anderson. Toutefois, je
ne compare pas avec La course à la mort de l'an 2000, parce que c'est sentimental, pour celui là...



Yuffie 25/04/2012 13:06

Re-salut !!

Je passe juste dire que j'ai fait ma critique sur "Blood : the last vampire" (le film d'animation hein, pas le film live merdique). Tu peux la lire sur http://animavel.canalblog.com/

voracinephile 25/04/2012 18:18



Tiens, une nouvelle adresse ? J'y cours !



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche