Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 13:48

Un vieux projet de moyen métrage tourné en une journée avec un pote dans le Château du Barroux par un après midi de pluie. Une période où nous avions découvert la Hammer et à laquelle on a décidé de rendre hommage avec un petit moyen métrage (15 minutes hors générique). Le scénario est un tissu de clichés (on a écrit le scrit en 1 heure), mais pour un budget zéro, nous avons réussi à tourner un objet sympathique, en tout ca respectueux de l'ambiance à quelques incohérences près (une ou deux lampes électriques qui apparaîssent, un tyau en plastique dans le champ...). Les amateurs pourront donner leur avis, en attendant, c'est un de nos meilleurs crus parmis nos budgets zéro.

 

Première partie

 

Seconde partie

 

P.S : mon assiduité irrégulière ces derniers jours était dûe au montage de mon nanar, mais aujourd'hui, ce dernier est fin prêt. D'une durée d'une heure et quart, il semble contenir assez de nanardise pour tenir éveillé le public (la projection dans ma fac a été plutôt bien reçue par les élèves n'ayant pas joué dans le film). Très prochainement, la diffusion.

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans Créations personnelles
commenter cet article

commentaires

princécranoir 18/06/2012 21:31

Je sens déjà le goût du sang dans ma bouche. de rouille et d'os.

voracinephile 18/06/2012 22:28



Aucunes promesses que je ne saurais tenir, mais mon prochain projet sérieux est en voie de préparation...



princécranoir 18/06/2012 16:18

Je me suis contenté de la première partie déjà impressionnante ! Et quel acteur ! quel costume ! Jack Nicholson dans "The Terror" n'a pas fait mieux !)

voracinephile 18/06/2012 21:01



 ^^ Merci beaucoup pour la flatteuse comparaison, même si Dracula me surpasse dans la seconde partie. Heureux de voir aussi que mon influence pour le scénario ne t'as pas échappé (j'ai vu
the Terror moi aussi, et cette idée du cavalier bonapartiste m'était resté dans la tête...). Si le jeu d'acteur n'est pas terrible par moments, quelques plans parviennent à poser une belle
ambiance. Merci pour ces encouragements, on se surpassera une prochaine fois !



2flicsamiami 11/06/2012 20:51

Ok merci :) parce que sinon, faut faire avec After Effect à sa doit prendre surement une plombe pour le faire.

voracinephile 12/06/2012 23:04



Probablement. Sans m'y connaître vraiment, j'imagine qu'il faudrait faire un calque sur toute une séquence avec les couleurs qu'on veut conserver, et de mettre la vidéo de fond en noir et blanc.
Après, n'ayant jamais eu de post-prod dans ce genre à faire, je ne peux pas donner d'indications techniques précises.



2flicsamiami 11/06/2012 15:34

Pas mal, ça me fait penser à Nosferatu de Murnau. Sinon, comment tu as fait pour ne garder que le rouge du manteau du héros ? J'aimerais bien connaitre ton astuce.

voracinephile 11/06/2012 20:46



Oh, merci de compliment (Murnau, carrément ^^) !


Quant au visuel à la Sin city du film, c'est un peu par hasard que nous l'avons utilisé. A l'époque, nous n'avions pas d'autre appareil qu'un appareil photo numérique. Et parmis les modes
d'image, il y en a un qui permet de sélectionner une couleur seuil dans le spectre lumineux, et de mettre toutes les autres en noir et blanc. Ce n'est donc pas un traitement en post production,
nous avons tourné les images en mode contraste qui ne laissait passer que le rouge (et certaines nuances de orange, mais nous ne l'avons découvert qu'au montage). On avait utilisé un Canon
Powershot pour tourner ce film.



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche