Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 11:37

311332079_640.jpg

 

 

Welcome to Hoxford est le paroxysme d’un genre cinématographique particulier : les films en style Comic book. Le meilleur représentant en était jusqu’ici Sin City dans son mariage élégant entre polar bien sombre et style percutant, et coup de pot, Welcome to Hoxford joue lui aussi dans cette catégorie. Mais il a l’avantage d’être unilatéralement ciblé dans le mal. Il n’y a même plus d’avenir, pas de rédemption, pas d’issue possible. En nous plongeant dans l’univers carcéral des psychopathes multi récidivistes, le film nous plonge direct dans une hiérarchisation du Mal, où celui qui aura la carrure la plus massive sera le seul à survivre. Claque psychologique évitant le gore pour privilégier les portraits mastocs, nous suivons le parcours en compagnie de Ray, auteur de 21 homicides et schizophrène particulièrement imposant. Si l’amorce carcérale se révélait aussi clichée que brillante (un véritable modèle dans le genre, tant pour le rythme que la mise en scène), le virage survival horreur, digne d’un The Suffering, augmente encore le plaisir, culminant jusqu’à un plan final icônique, qui nous donnerait carrément envie d’en faire un long métrage. Le court trop court qui impose de trouver immédiatement des producteurs pour un long…

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Roggy 24/06/2014 18:43

Un bon court-métrage vu au PIFFF en ouverture d'une séance. Très beau travail qui, comme tu le dis, pourrait être développé en long... si l'argent suit...

voracinephile 26/06/2014 22:29



Un sacré morceau même ! J'ai été ravi de retrouver Jason Flaming dans un premier rôle où il se révèle impressionnant. Et parmis les figurants, on retrouve quelques rédacteurs de Mad Movies ^^



borat8 24/06/2014 14:08

Je le verrais bien volontiers. Quant à toi je te conseille de voir cette pépite qu'est Hansel et Gretel de Tim Burton. C'est un court qu'il avait fait pour Disney Channel qui remettait au goût du
jour certains contes. Ils avaient été oublié durant des années et ironiquement je n'avais connu son existence que depuis quelques semaines en lisant Tim Burton: Entretiens avec Mark Salisbury.
Voici le lien:
http://www.youtube.com/watch?v=rAbAd4QBL1s

Kapalsky 24/06/2014 08:28

Enfin une critique sur ce court d'enfer! En tant que gros fan de Templesmith, l'hommage à son œuvre fait ici m'a particulièrement tapé dans l’œil, et c'est d'autant plus cool, parce qu'avec un tel
parti pris narratif, sans de vrais méchants ou gentils et que c'est un poil super glauque, ca ne risque pas de devenir un long d'ici la saint-glinglin. :p

voracinephile 24/06/2014 13:48



Et bien je n'en suis pas si sûr. Je pense que n'importe quel producteur sauterait sur l'occasion, pour peu que le budget ne soit pas trop élevé. En l'état, le résultat est tout simplement
démentiel, et il y a vraiment moyen de développer sans gâcher cette ambiance. J'ai dû le montrer à une quinzaine de personnes depuis que je l'ai découvert, et même si elles n'apprciaient pas
forcément l'horreur ou le glauque, toutes ont fait des éloges du film. Welcome to Hoxford a un potentiel monstre !



borat8 23/06/2014 19:50

Tiens il me semble avoir déjà vu le visuel dans un numéro de Mad Movies.

voracinephile 24/06/2014 13:43



Si tu ne l'as pas encore vu, je te le recommande vraiment. Je suis sûr que tu vas l'aimer.



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche