Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 13:21
Adrénaline

Adrénaline. Le film qui porte déjà bien un nom à attirer l'attention du bisseux endurci. Ce projet, qui ne paye pas de mine, vient tout droit de la France, en plein dans les années 90, et se veut être un film à sketchs horrifique et humoristique, compilant plusieurs courts métrages. Autant dire qu'il était un véritable OFNI dans le paysage à l'époque, et qu'il a plutôt bien vieilli, puisque ses histoires fonctionnent encore, à quelques lourdeurs près.

Plusieurs petites histoires de quelques minutes chacune, très variées, en osant donner dans un surréalisme assez déroutant.

Adrénaline

Véritable petite perle que cet Adrénaline, qui joue surtout sur l'effet de surprise en balançant son spectateur dans un monde grotesque, parfois proche de la réalité, pour mieux s'en moquer dans une chute absurde. Mais si le film porte bien son nom, c'est parce que plusieurs de ses segments jouent sur la peur ou le suspense, assez efficacement pour que malgré la pauvreté des effets spéciaux, l'effet soit efficace. On peut parler de cette séquence cauchemardesque où une femme voit le plafond de son appartement baisser peu à peu en écrasant les meubles et en bloquant les portes, à la conclusion percutante. Ou encore ce quidam inconnu qui se retrouve dans un labyrinthe glauque, devant passer de multiples pièges pour avancer, qui devient un précurseur de saw bien plus démonstratif en termes de gore que l'effort de James Wan...). Et le film déborde de segments aux tons différents, toujours avec des idées burlesques qui assurent un ton léger, sans pour autant dissiper l'étrangeté de l'ensemble. L'univers du film est fascinant, car chaque réalisateur apporte ses idées, tout en conservant une cohérence de ton. Vu l'amateurisme de certains passages, il est évident que tous n'ont pas eu les mêmes moyens, que quelques figurants bénévoles ont prêté assistance par moments, aboutissant à ce projet fendard qui réussit haut la main là où nombre de films à sketchs échouent. Et en plus de cette cohérence, les partis pris sont suffisamment originaux pour assurer le dépaysement, avec un humour qui sait rester plutôt léger. Seul la séquence de la mamie, trop grinçante à mon goût, vient gâcher le gentil esprit qui anime ce film. Mais devant des histoires comme un gardien de parking harcelé par des caméras, ou un couple de beaufs aux prises avec leur télévision possédée, le film vaut le détour. Chaque postulat va vers quelque chose de nouveau, et l’usage cartoonesque du gore, parfois extrêmement violent (une tête boxée en plan séquence dont les tuméfactions ne cessent de s’amplifier, un torture porn en full frontal où une victime ne cesse de demander plus de sévices à son bourreau qui sort la belle tronçonneuse…), contribue à donner cette touche particulière à l’humour du film, finalement plus innocent et spirituel que les effets qu’il exploite. Plein d’inventivité et imprévisible, Adrénaline est une de ces pépites oubliées du cinéma français qu’il FAUT redécouvrir de toute urgence, au moins pour relativiser sur le sort du cinéma de genres en France. Oui, c’est toujours possible de l'enrichir avec sa passion, on peut même séduire son public en prenant autant de risques.

1989
de Anita Assal, John Hudson, Philippe Dorison, Jean-Marie Maddeddu, Yann Piquer
avec Clémentine Célarié, Alain Aithnard

4,5/6

Partager cet article

Repost 0
Published by voracinephile - dans OFNI (m'as tu vu )
commenter cet article

commentaires

Kapalsky 05/12/2014 11:58

Merci pour cette découverte, ca fait du bien de découvrir des films français de genre oubliés par le temps!

Voracinéphile 11/12/2014 23:12

Un réel plaisir de communiquer des découvertes de ce calibre à mes lecteurs ! J'espère que tu y trouveras ton compte, c'est un sacré morceau d'originalité.

titi70 23/11/2014 17:02

Je crois qu'il est dispo sur Youtube, vince. déjà vu des extraits, mais, ça mérite le coup d'œil.

Voracinéphile 25/11/2014 21:22

Tu l'avais vu par morceaux, titi ? Content que tu l'ais toi aussi apprécié, une véritable découverte pour ma part.

Vince12 14/11/2014 18:37

Il faudra que je te le récupère celui à si possible, un OFNI français de gros calibre, ça ne se rate pas.

Voracinéphile 25/11/2014 21:20

Espérons que tu pourras maintenant le voir !

Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche