Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 15:02

Iron_Man_3_-film-_poster_006.jpg

 

Iron man 3, nouvelle attraction des Studio Marvel, semble susciter une certaine adhésion, ce qui n’était pas gagné au vu du dernier épisode. Sous la réalisation efficace de Shane Black, l’homme de fer retrouve un certain souffle, que ce soit au cours de scènes d’action grandioses ou de dialogues de remplissage, le personnage gardant tout son charisme malgré quelques excès qui ne passent pas. Du bon globalement, tout de même.

L’histoire : Alors que les Avengers viennent de sauver le monde, Johnny Star se retrouve désoeuvré. Voulant aider l’Amérique, il se tourne alors contre sa principale menace : un terroriste appelé le Mandarin, qui espère pouvoir éduquer le capitalisme sur ses faiblesses.

 

iron-man-3-trailer.jpg

 

Tout d’abord, il convient de noter que Shane Black s’approprie parfaitement la mythologie qu’il touche, respectant le personnage de Stark et le conservant tel quel, il intègre intelligemment les éléments provenant du gênant Iron Man II et du sympathique Avengers. On retrouve bien le climat que nous avions laissé, avec ici une certaine surenchère qui fait plaisir. En effet, si on identifie immédiatement les méchants à venir, les méthodes employées sont encore floues, et cela peut jouer un peu sur le suspense de l’œuvre. Selon la bande annonce, on s’attendait à du duel mano y mano entre Iron Man et un terroriste. Or le véritable combat n’est pas dévoilé, la menace est autre part, et se permet d’emprunter un peu à Terminator 3 pour les scènes d’action qui y sont rattachées (comprendre que nous ne sommes pas dans Terminator, mais les ambiances et les bad guy virtuellement invincibles nous y renvoient beaucoup). Heureusement, l’humour est ici un peu plus léger que chez Jonathan Mostow, nous imagine que les talents de scénariste de Shane y est aussi pour quelque chose (son amour de la punch line se ressent régulièrement dans la bouche de Tony). Et autant dire que pour les scènes d’action, c’est un bonheur. Lisibles, entraînantes malgré des invraisemblances parfois trop grosses (la récupération des passagers d’air force one fait rire), on s’amuse comme un gosse devant les excès pyrotechniques que la production déploie pour nous faire plaisir. Avec en prime un final dantesque où la lisibilité n’est jamais sacrifiée à la hargne, ce qui en augmente d’ailleurs l’efficacité. Malheureusement, sur la question des grosses incohérences, le film se révèle en contenir de belles. Outre l’insulte faite aux fans du matériau original, le traitement réservé au Mandarin est ahurissant. D’un méchant sérieux, nous passons à un beauf monstrueux en à peine quelques secondes. Les raisons d’un tel choix « artistique » sont davantage expliquées sur Cinéborat. Mais voir un bon personnage sacrifié avec un humour aussi gras, ça en devient limite cynique. La seconde concerne Guy Pierce, qu’on a connu plus investi dans un rôle de bad guy (rappelez vous des Hommes sans loi). Disons qu’à un moment, pour ainsi dire, et bien il crache du feu. Heu, pardon ? Ouais, même avec les justifications du scénario, ça ne passe pas. Et sinon, quid des rechargements de l’armure avec des prises sur le secteur ? Son réacteur de poitrine n’était pas sensé l’alimenter ? Ben non apparemment, donc Iron Man peut tomber en panne maintenant. Mis à part ces quelques déconvenues, la psychologie de Tony est un petit peu approfondie avec un trauma post avengers bienvenu, mais un peu redondant. Toutefois, la nouvelle formule proposée ici par Marvel se révèle convaincante, et justifie tout à fait un passage en cinéma (avec, reconnaissons le, une 3D lisible avec laquelle on apprécie les scènes d’actions). En bref, ce film est tellement plus appréciable que des saloperies comme GI Joe 2…

 

 

4/6


2013
de Shane Black
avec Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow

 

http://boiresetdeboires.files.wordpress.com/2013/05/iron-man-mandarin-2.jpeg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alice in oliver 20/05/2013 08:17

oui, c'est assez sympa mais pas extraordinaire non plus

borat8 17/05/2013 20:28

Oui voilà! Le film n'est pas sorti encore mais c'est une production Warner par les scénaristes de Very Bad Trip. Et je peux te dire qu'ils n'étaient pas très content d'avoir une version chinoise
n'ayant rien à voir avec leur film. Pas mal le choix! Ou alors la musique de 28 jours plus tard et du Pitbull!

2flicsamiami 17/05/2013 17:38

Je parle du Mandarin, pas de Tony Stark :)

voracinephile 20/05/2013 22:36



Woups !



alice in oliver 17/05/2013 10:13

le meilleur de la trilogie (pas trop dur en même temps), même si l'ensemble reste sans surprise

voracinephile 19/05/2013 22:21



Sans énormes surprises, un héros indestructible, mais quand même, un petit spectacle auquel je rajouterais l'adjectif de réjouissant !



2flicsamiami 17/05/2013 09:32

Personellement, même si les choix narratifs autour du Mandarin sont influencés par des décisions purement économique, j'aime bien ce que Shane Black à fait de ce personnage, qui n'est en réalité
qu'un personnage et rien de plus.

voracinephile 17/05/2013 13:42



Oui, son traitement de Tony est convaincant, et le recours fréquent aux punchline augmente son capital sympathie. J'apprécie aussi cette version, une bonne récré pour ce mois de mai...



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche