Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 18:23

http://2.bp.blogspot.com/-68jGYpKqWIM/TrJ6cU8OmiI/AAAAAAAAAPA/kbq6iCN7BzQ/s1600/%255BMEGAUPLOAD%255D+%255BDVDRIP%255D+XXXtreme+-+Pig+Hunt+%255BFRENCH%255D.jpg

 

Le sanglier est une bestiole un peu coriace, et ça, nos cinéastes l’ont bien compris. Avec le récent français La traque (un bon petit truc, ça, avec peu de budget, mais pas trop mal foutu) et le kitch Razorback (que je n’arrive pas à aimer malgré moi), on tient là quelques petits exemples sympathiques de ce que ces phacochères ont dans le ventre. Avec Pig Hunt, le réalisateur Jim Isaac (Jason X, marrant) ne tient pas vraiment le film qui va le relancer, mais il s’y attaque avec un côté foutraque qui a tout pour rendre l’objet sympathique. En traitant son film comme un fourre-tout d’idées, il arrive à ménager les apparitions du bestiau pour nous offrir quelques encas non moins sympathiques.

L’histoire : une bande de potes partent pour un week end entre mecs dans les bois. Une fois sur place, ils entendent parler d’un gros sanglier et se lancent dans la chasse.

 

http://www.bloodygoodhorror.com/bgh/files/reviews/caps/pig-hunt-1.jpg

 

Oubliez le film de mecs, vu que des petites copines inattendues se joignent à la bande de départ. Si nos citadins ont finalement peu d’intérêt, leurs connaissances excitent déjà notre imaginaire, du hippie sanguinaire entouré de canons aux rednecks accros au tuage d’animaux qui vivent dans les parages. Aussi, si on croise quelques sangliers, on a plutôt affaire à une chasse à l’homme pendant une moitié de film, avec les rednecks totalement déjantés qui effrayent les citadins, alors ces derniers commettent des bourdes qui aboutissent à des morts d’hommes, et de fil en aiguille, les rednecks se mettent tous à leurs trousses. On a ainsi droit à des traques pas trop mal torchées, et même franchement sympathiques quand nos rednecks se croient dans mad max et qu’ils enfourchent tout un tas de véhicules bricolés pour courser dans les bois nos citadins terrifiés. Nos pauvres brebis finiront par trouver refuge chez le hippie, chose d’abord assez agréable mais qui se soldera par, on s’en doute, une déconvenue brutale. En parlant du cochon de l’affiche (celui pour qui on est venu), oui, il est impressionnant une fois à l’écran. Pour tout dire, il parvient à faire peur tant sa gueule dégueulasse nous répugne, et se révèle habile à sectionner membres humains en tout genre. Plutôt gore, avec un suspense contenant quelques temps morts mais pas désagréable à suivre, Pig Hunt est, toutes proportions gardées, un petit plaisir fait pour caler les amateurs de bis pendant un petit après midi de creux. Modeste et fréquentable.

 

3.5/6

 

2008
de James Isaac
avec Travis Aaron Wade, Tina Huang

 

http://farm5.static.flickr.com/4134/4741196398_452a9544c9.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alice in oliver 21/01/2012 12:57

oui j'ai eu de bons échos à son sujet

voracinephile 21/01/2012 20:24



Mais bon, tu sens le budget inférieur à 2 millions d'euros : on ne voit pratiquement pas leur bestiole, qui évolue toujours sous une épaisse couche de fougères. Mis à par ça, suspense rythmé et
une traque sympathique, et une fin... qui m'a un peu déçu, mais je ne veux pas t'influencer.



alice in oliver 20/01/2012 23:07

tjs pas vu la traque mais ça viendra un jour...

voracinephile 20/01/2012 23:41



Une bonne petite série B française, ça ! Tu m'en diras des nouvelles, même si le manque de budget se fait sentir...



alice in oliver 20/01/2012 20:42

un film qui peine à exploiter son concept et sa bestiole lourdingue. Un pétard mouillé en fin de compte

voracinephile 20/01/2012 21:26



Certes, si tu venais juste pour voir un sanglier, il vaut mieux retourner voir La traque. Mais avec tous ces petits à côtés sympathiques (red necks mad maxiens, hippies dénudées...), le film
arrivait à avoir un petit capital sympathie (mais très petit). Pour un film dont je n'attendais strictement rien, c'est pas génial, mais on s'en contente.



Présentation

  • : Le blog de voracinephile
  • Le blog de voracinephile
  • : Le cinéma en grand, comme je l'aime. Points de vue, critiques, discussions...
  • Contact

Profil

  • voracinephile
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.
  • Je suis étudiant en Oenologie, j'ai 25 ans et je m'intéresse depuis quelques années au cinéma (sous toutes ses formes, y compris les plus tordues). Bienvenue sur le blog d'un cinéphage exotique.

Recherche